Nouvelles sportives

Les Mets font face à une autre blessure de lanceur


(Photo de Sarah Stier/Getty Images)

C’était Carlos Carrasco lundi soir.

Mardi soir, c’était Taijuan Walker.

Les Mets de New York ont ​​reçu deux coups importants à leur rotation au cours des derniers jours.

Après que Carrasco ait subi une blessure oblique, Walker a été retiré du départ de la nuit dernière avec des spasmes au dos.

Walker n’a duré que deux manches avant de quitter le match d’hier soir contre les Braves d’Atlanta.

Il a accordé un coup sûr et a marché deux frappeurs en deux manches sans but.

Walker n’est que le dernier lanceur des Mets à tomber, et après sa sortie, RJ Alvarez et Stephen Nogosek ont ​​accordé cinq points alors que les Mets ont perdu contre les Braves d’Atlanta par une finale de 5-0.

Tester la profondeur de tangage des Mets

Le moment de cette blessure ne pouvait pas être pire.

Même après avoir récupéré Jacob deGrom, les Mets manquent toujours un peu de profondeur de rotation de départ.

Carrasco a évidemment été blessé lundi soir.

Cette blessure oblique l’empêchera d’entrer pendant trois à quatre semaines.

Il n’y a pas de nouvelles mises à jour sur Walker pour le moment, mais ce n’est que le dernier coup dur pour une rotation des Mets qui a eu du mal à rester en bonne santé tout au long de la saison.

Il passera une IRM aujourd’hui pour déterminer la gravité de la blessure

L’enclos des releveurs a de nouveau été taxé et les Mets ont vu leur avance dans la NL East diminuer à 3,5 matchs sur les champions en titre des World Series.

Les Mets ont des gars comme Tylor Megill, Trevor Williams et David Peterson qui pourraient combler les trous laissés par les blessures récentes, mais avec deux gars à terre, la profondeur continue de s’amenuiser pour New York.

Le temps nous dira si Walker sera absent ou non pendant une longue période, mais c’était la dernière chose dont les Mets avaient besoin avec les Braves qui les talonnaient.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page