Politique

les livraisons de pétrole russe à trois pays européens, via l’Ukraine, ont été interrompues


Depuis le 4 août, la livraison de pétrole transitant par l’Ukraine vers la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque est interrompue en raison d’un refus de paiement.

Article écrit par

Posté

Mise à jour

Temps de lecture : 1 minute.

Les livraisons de pétrole russe à trois pays européens via l’Ukraine ont été interrompues, a annoncé mardi 9 août la société russe chargée du transport des hydrocarbures. Dans un communiqué, Transneft explique que son paiement pour le droit de transit par l’Ukraine pour le mois d’août a été refusé en raison de l’entrée en vigueur de certaines sanctions contre Moscou.

Ainsi, depuis le 4 août, la société ukrainienne UkrTransNafta « a cessé de fournir des services pour le transport de pétrole à travers le territoire de l’Ukraine », a mentionné Transneft. Les livraisons concernées sont effectuées via un embranchement du gazoduc Druzhba passant par l’Ukraine, vers trois pays de l’Union européenne (UE) sans accès à la mer : la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque.

Les livraisons via une autre succursale de Druzhba passant par la Biélorussie, « continuer normalement », a déclaré Transneft. La Pologne et l’Allemagne sont donc toujours approvisionnées.

Malgré l’invasion russe de l’Ukraine depuis fin février, et l’embargo progressif sur le pétrole russe adopté par l’UE en juin, le pétrole et le gaz russe continuent de transiter par l’Ukraine vers l’UE, dont plusieurs membres sont fortement dépendants des hydrocarbures de Moscou. .

L’approvisionnement par le pipeline Druzhba a été autorisé à se poursuivre « temporairement », sans délai. Cette concession a été obtenue par le Premier ministre hongrois Viktor Orban, alors que 65 % de la consommation pétrolière de son pays dépend de la Russie.



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page