Skip to content
Les Lions l’ont cru jusqu’au bout


Comme le veut la tradition, une journée spéciale a été organisée pour les fans de la NFL jeudi, alors qu’en plus de la dinde, trois matchs étaient au menu de l’American Thanksgiving.

Le premier rendez-vous de la journée a ainsi été présenté au Ford Field de Détroit. Toujours à la recherche d’une première victoire cette saison, les Lions ont reçu la visite des Bears de Chicago et ont de nouveau perdu, cette fois par un score de 16-14.

Le club de Détroit a maintenant 0-10-1. C’est un placement de 28 verges du botteur Cairo Santos, son troisième du match, qui a donné la victoire aux Bears en fin de match.

Les Lions avaient pris les devants dans ce match lorsque le quart-arrière Jared Goff a rejoint le receveur large Josh Reynolds sur 39 verges pour un touché au premier quart. Les Bears ont répondu avec deux paniers et un touché, cependant, sur une passe d’Andy Dalton à l’ailier rapproché Jimmy Graham avant la fin de la mi-temps.

Au troisième quart, Goff a réussi une deuxième passe pour le majeur, cette fois à TJ Hockenson, mais les Bears ont bien géré le cadran en fin de match pour se sauver avec la victoire.

Les Raiders résistent aux Cowboys

À Dallas, les Cowboys ont fait match nul deux fois dans les cinq dernières minutes du temps réglementaire, mais les Raiders de Las Vegas l’ont finalement emporté 36-33 en prolongation.

Avec un score de 30-22 à la fin du quatrième quart, les favoris de la foule ont orchestré une séquence offensive qui a vu le quart-arrière Dak Prescott rejoindre l’ailier rapproché Dalton Schultz dans la zone des buts. Les deux ont ensuite uni leurs forces à nouveau pour réussir le converti à deux points.

Les visiteurs ont ensuite gagné suffisamment de terrain pour reprendre l’avantage avec un but, mais ont donné au conseil suffisamment de temps pour que leurs rivaux les imitent.

En prolongation, la défense des Raiders a d’abord amorti l’offensive des Cowboys avant que leur botteur Dylan Carlson ne réussisse un placement gagnant.

Dans la victoire, le centre Derek Carr a complété 24 des 39 tentatives de passes pour 373 verges, en plus de remettre un lancer dans la zone des buts adverse. Ses receveurs Hunter Renfrow (134) et DeSean Jackson (102) ont chacun franchi la barre des 100 verges.

Dans le camp des Cowboys, Prescott a finalement réussi 32 de ses 47 relais pour 375 verges, en plus de compléter deux passes de touché. Prescott a également vu deux de ses receveurs franchir la barre des 100 verges, Michael Gallup (106) et Ced Wilson (104).

Les factures font taire les saints

Lors du dernier duel de la journée, au Mercedes-Benz Superdome, les Bills de Buffalo sont revenus à leurs bonnes vieilles habitudes et n’ont rien donné aux Saints de la Nouvelle-Orléans, les écrasant 31-6.

Humiliée 41-15 par les Colts d’Indianapolis, la formation de l’État de New York avait beaucoup à prouver et a répondu à l’appel. Le quart-arrière Josh Allen était l’un de ceux qui avaient besoin d’être pardonnés et il l’a fait en complétant 23 de ses 28 relais pour 260 verges. Il a également réussi quatre passes de touché. Cependant, il a vu deux petites taches ajoutées à son dossier, lui qui a été intercepté à deux reprises.

L’ailier rapproché Dawson Knox (deux fois), ainsi que le receveur large Stefon Diggs et le porteur de ballon Matt Breida ont remporté les remises pour un majeur.

La défense des Bills a également bien fait, empêchant leurs adversaires de marquer des points pendant la majeure partie du match. Elle n’a cédé qu’une seule fois, à la toute fin du troisième quart-temps, lorsque le pivot des Saints Trevor Siemian a rejoint Nic Vannett dans la zone des buts.

Les Bills se sont vengés du touché en interceptant un relais de Siemian au quatrième quart.

A voir aussi

journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.