Nouvelles locales

Les Lionnes de l’Atlas prêtes pour la CAN féminine

Pour son dernier match de préparation à la CAN féminine prévu au Maroc du 2 au 23 juillet, la sélection nationale féminine a été tenue en échec ce jeudi (0-0) par la sélection ivoirienne au complexe sportif Prince Moulay Abdellah. Il s’agit du deuxième match nul consécutif des Lionnes de l’Atlas après celui concédé samedi dernier face à la Zambie (1-1). Un résultat qui ne rassure pas à huit jours du premier match face au Birkina Faso en ouverture de la CAN féminine, Maroc 2022.

Les lionnes de l’Atlas ont conclu leur préparation à la CAN féminine, Maroc 2022 par un match nul (0-0) jeudi à Rabat face aux Eléphants de Côte d’Ivoire. Moins tranchants que d’habitude devant, les joueurs de Reynald Pedros ont souffert par moments face aux Ivoiriens qui se sont montrés très dangereux et auraient pu prendre l’avantage avec un peu de chance.

Les Lionnes de l’Atlas ont tenté à plusieurs reprises de porter le danger sur la surface ivoirienne, mais sans succès. Malgré leur volonté de briser le verrou ivoirien, les lionnes de l’Atlas ont commis de nombreuses erreurs techniques, notamment dans les dernières transmissions.

En deuxième mi-temps, le visage du match était le même avec les Eléphants toujours concentrés sur l’avant, mais à chaque fois ils se heurtaient au gardien marocain Erramichi Khadija, qui réalisait de nombreux arrêts décisifs et la défense restait très vigilante. Les changements opérés par Renald Pedros avec l’entrée de Seghir Sabah à la place d’Amani Salma et Samia Hassani à la place d’Imane Saoud et Sanae Mssoudy à la place d’Ayane Rosella Annie ont donné un peu de dynamisme à l’attaque des Lionnes de l’Atlas, notamment avec les percussions de Sanae Mssoudy, mais sans jamais parvenir à prendre l’avantage face à une équipe ivoirienne qui a fait parler sa puissance physique, mais aussi sa technique.

Ce match a probablement révélé à Pedros le degré de difficultés auxquelles les joueuses nationales devront s’attendre lors de la CAN féminine qui débutera le samedi 2 juillet.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page