Nouvelles locales

Les habitants évacués reviennent alors que les incendies de la forêt de Bordeaux sont maîtrisés


Publié le:

Deux immenses incendies, qui ont détruit 21 000 hectares de forêt au sud de la ville française de Bordeaux, ont été maîtrisés après 12 jours de lutte acharnée par une armée de pompiers. Les résidents locaux contraints de fuir les flammes ont été informés qu’ils pouvaient rentrer chez eux.

Au plus fort des deux incendies montreux qui ravagent depuis deux semaines la forêt girondine au sud de Bordeaux, 36 000 personnes ont dû être évacuées de leur domicile ou de campings de vacances.

L’annonce de lundi a confirmé que l’incendie de Landiras, dans lequel 13 800 hectares de pinède ont été détruits, était désormais sous contrôle, les pompiers travaillant toujours pour éteindre complètement l’incendie.

La police pense que l’incendie de Landiras a été déclenché délibérément. Un suspect a été brièvement interrogé mais a depuis été relâché.

Cela fait suite à la déclaration samedi des pompiers selon laquelle l’enfer qui a englouti la forêt de la Teste-de-Buch près du Bassin d’Arcachon, avec la perte de 7 000 hectares de forêt, était également maîtrisé.

La superficie totale endommagée ou détruite par les flammes équivaut à deux fois la surface de la ville de Paris.

Une vue générale du camping « Les Flots Bleus » ravagé par un incendie de forêt dans la forêt de La Teste-de-Buch près de la Dune du Pilat alors que les incendies de forêt continuent de se propager dans la région de la Gironde dans le sud-ouest de la France, le 21 juillet 2022. © REUTERS/Benoit Tessier

Aucun mort, quelques blessés

Annonçant la nouvelle lundi, le chef de la police régionale a déclaré qu’aucune vie humaine n’avait été perdue. Vingt-cinq pompiers ont été blessés, aucun grièvement. Au total, 4 200 pompiers ont participé à l’opération.

Un détachement de 450 hommes doit rester en service pendant les quelques semaines qu’il faudra pour s’assurer qu’aucun feu ne puisse reprendre.

Cinq maisons ont été détruites, ainsi qu’un restaurant et une discothèque.

Le risque de nouveaux incendies reste élevé, en particulier dans la région de Landiras, où le sol est en grande partie composé de tourbe et est hautement inflammable.

Les résidents de retour ont également été avertis des risques posés par l’effondrement des arbres endommagés par les flammes.

Les incendies de Bretagne se sont délibérément déclenchés

Deux incendies de forêt distincts qui se sont déclarés dans le nord-ouest de la France la semaine dernière ont été causés par un incendie criminel, ont déclaré les procureurs lundi, portant à trois le total des incendies délibérément allumés ces dernières semaines.

Les deux incendies dans le nord-ouest de la Bretagne, normalement humide et venteux, sont survenus lors d’une vague de chaleur féroce qui a brûlé l’Europe au cours des quinze derniers jours.

Ils sont « sans aucun doute d’origine humaine », a déclaré la procureure locale Carine Halley, ajoutant que des experts avaient identifié les points de départ.

rfi En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page