Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Les entreprises japonaises resteront avec le projet énergétique russe — RT Business News


Mitsubishi et Mitsui ont été autorisés à conserver leurs participations dans Sakhalin-2 sous le nouvel opérateur

Moscou a approuvé la demande du japonais Mitsubishi de poursuivre sa participation au projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Sakhalin-2 après son transfert à un nouvel opérateur, selon un arrêté gouvernemental publié mercredi.

L’ordonnance signée par le Premier ministre Mikhail Mishustin indique que le gouvernement a approuvé la demande de Mitsubishi de transférer une participation de 10% dans l’ancien opérateur à une participation égale dans Sakhalin Energy, une société russe qui a repris la propriété du vaste projet de GNL dans l’Extrême-Orient du pays. .

Mardi, le Kremlin a approuvé une demande distincte du japonais Mitsui pour transférer sa participation de 12,5% dans le projet à la nouvelle entité.

En juin, le président russe Vladimir Poutine a ordonné la réorganisation de l’entreprise Sakhalin-2, transférant la propriété de son opérateur basé aux Bermudes à une nouvelle société nationale. Les actionnaires étrangers ont alors été informés qu’ils devraient présenter une nouvelle demande pour conserver leur participation dans le projet. Cette décision est intervenue en réponse aux sanctions de «pays hostiles».

Sakhalin-2, l’un des plus grands projets de GNL au monde avec une production annuelle de 12 millions de tonnes, a été lancé en 2009 en tant que joint-venture entre le russe Gazprom, les japonais Mitsui et Mitsubishi, et le britannique Shell. L’entreprise, située sur l’île russe de Sakhaline dans l’océan Pacifique, au nord du Japon, fournit du GNL principalement aux marchés asiatiques.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RTEn

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page