Skip to content
Les cinq festivals de musique qui donnent le ton ce printemps

► « Jazz à Saint-Germain-des-Prés » à Paris

16 au 21 mai

Kyle Eastwood et son quintette, Camille Bertault, Hugh Coltman et Ibrahim Maalouf, un carré d’as ouvriront « Jazz à Saint-Germain-des-Prés » le 16 mai à l’Odéon-Théâtre de l’Europe à Paris. De retour en direct et en public, le festival parisien déroule le tapis rouge à une pléiade d’artistes inspirés, dont Marion Rampal avec Naïssam Jalal et Piers Faccini, le contrebassiste Henri Texier, le pianiste Thomas Enhco avec le contrebassiste Stéphane Kerecki, le compositeur et pianiste Dan Tepfer et la géniale trompettiste Airelle Besson… qui participeront le 18 mai à une table ronde animée par Alex Dutilh de France Musique sur la place des femmes dans le jazz.

→ RAPPORT. Les Voix de l’Autre, une fête fraternelle à l’abbaye du Thoronet

► « Festival de la Voix » à Châteauroux

20 au 22 mai

Le « Festival de la Voix » met à l’honneur l’art vocal et choral et le fait résonner dans toutes les esthétiques de Châteauroux et de plusieurs communes de l’Indre. Plus de 600 chanteurs, amateurs et professionnels, donneront une cinquantaine de concerts et une quinzaine d’ateliers découverte. L’événement, organisé par trois associations locales, s’ouvre avec Lac Noir qui, entre le Mali, les Etats-Unis et la France, convoque soul, musiques africaines et polyphonies avec l’ensemble vocal Sequenza 9.3.

Le 20 mai, en l’église Saint-Marcel de la cité de Castelroussine, le quatuor La Sportelle revisitera le chant sacré avec son concert Ave Maria, oui mais lequel ?. A noter que ce festival, qui présente des ensembles vocaux d’exception, est également ouvert aux ensembles amateurs de toute la France.

→ LIRE. Le Printemps de Bourges chante à nouveau

► « Jazz sous les pommiers » à Coutances

20 au 28 mai

En Normandie, le printemps est de retour avec le festival des lumières fraîches et des pommiers en fleurs. Grand festival qui donne le ton de la saison estivale en accueillant les artistes les plus en vue du moment, « Jazz sous les pommiers » présente cette année trois créations. L’une s’organise autour du violoniste Théo Ceccaldi et de sa formation électroacoustique. L’autre, Cuatro Caminos, interprété par le quatuor du tromboniste Fidel Fourneyron, reçoit plusieurs invités de marque. Le troisième, Hommage à Aretharendra un vibrant hommage à la reine de la soul le 27 mai avec quatre grandes chanteuses, dont l’inspirée Sandra Nkaké.

► « Rio Loco » à Toulouse

Du 15 au 19 juin

Festival ouvert à toutes les musiques du monde, Rio Loco tiendra son édition 2022, Nouvelle-Onde, sous le signe du Portugal, avec une splendide affiche signée par l’artiste Joana Vasconcelos. Labellisé par la « Saison France-Portugal », le programme est ouvert à de nombreux jeunes artistes, parmi lesquels les chanteuses Lass, Emel Mathlhouti, Léonie Pernet, Laura Cahen et Awa Ly, ou encore la percussionniste Lucie Antunes. A noter la présence du Spanish Harlem Orchestra, la reine de la salsa new-yorkaise.

→ PORTRAIT. Awa Ly, la voix magique

► « Festival Django Reinhardt » à Fontainebleau

Du 23 au 26 juin

la Guitar Hero jazz manouche à son festival. Il réunit luthiers, artistes de jazz, amateurs de flamenco et de musique tzigane dans le parc du Château de Fontainebleau. Cette année, le Britannique Jamie Cullum, le groupe Magma et le guitariste prodige Jimmy Rosenberg seront au rendez-vous d’une édition mettant à l’honneur les femmes du jazz. A l’affiche, Melody Gardot, Robin Mc Kelle, Rhoda Scott et le Lady All Stars qui réunit les musiciens les plus doués du jazz français, Anne Paceo, Nicole Rochelle, Gabi Hartmann ou Fiona Monbet.

→ CRITIQUE. Un tourbillon de violons avec l’album « Maelström » de Fiona Monbet

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.