Skip to content
Les capitales sont déjà éliminées


Champions de leur division en saison régulière, les Capitales de Québec risquent l’élimination après un seul match éliminatoire.

• Lisez aussi : Capitals : Coidie Paiva séduit par ses supporters

• Lisez aussi : Un seul objectif pour les Capitals : le championnat

Ainsi en est-il du baseball Frontier League : les Capitals ont perdu 3-0 dans le premier match d’une confrontation 2-3 contre les Titans vendredi soir au RCGT Park d’Ottawa.

Le lanceur québécois Miguel Cienfuegos n’a pas trop mal fait pour les Capitals, mais son homologue Tyler Jandron a fait encore mieux dans cette soirée disputée devant une foule annoncée de 3252 spectateurs. L’attaque des Capitals a été limitée à quatre coups sûrs par Jandron en neuf manches.

« On n’a rien généré offensivement, commentait l’entraîneur Patrick Scalabrini en fin de match. Cela étant dit, leur lanceur était excellent. Vous devez également lui donner du crédit.

« Leur lanceur a été phénoménal, a témoigné David Glaude. Il avait le contrôle de ses trois lancers, de sa balle rapide à deux coutures, de son déplacement et de sa glissance. Cela a été difficile pour nous au bâton parce qu’il a été vraiment bon. »

La bonne nouvelle pour les Capitals ? La série se déplace au Stade Canac, à Québec, pour le deuxième match, ce samedi, et potentiellement pour l’ultime rencontre, dimanche.

« Nous avons joué toute l’année pour avoir l’avantage du terrain, nous rentrons chez nous et cela se décidera à domicile », a déclaré Scalabrini.

« Les mecs [de notre équipe] avoir le sourire quand il y a de l’ambiance au stade de Québec, a également convenu le gérant, souhaitant un soutien fort des fans pour la suite de la série. On le sent chez l’adversaire quand les spectateurs se mettent à cogner les bancs et à hurler. Ça devient intimidant et ça a un impact indéniable.

Après avoir terminé la saison avec 62 victoires en 96 matchs, les Capitals ont conservé une fiche de 38-13 à domicile.

L’histoire d’un seul tour

Lors du match de vendredi soir, les Titans ont porté un coup dur à la fin de la deuxième manche en marquant trois points. L’équipe d’Ottawa a ouvert le pointage suite à un doublé de Kai Moody. Sans retrait au tableau, il a ensuite poussé son coéquipier Jacob Sanford à la maison.

Les Titans ont enchaîné avec deux autres points au cours de ce même tour au bâton sur un simple de Liam McArthur. Sur la séquence, Cienfuegos a hésité à tenter un match défensif difficile pour lui. Cependant, le ballon a fini par percer le champ intérieur. Une erreur du receveur Jeffry Parra, tentant un lancer au deuxième but, a précédé la séquence. Cienfuegos a finalement accordé trois points, dont deux mérités, en six manches de travail. Scalabrini l’a remplacé alors qu’il avait effectué 113 lancers.

Le releveur Samuel Adames, qui se remet d’une blessure, a notamment vu l’action en huitième manche, blanchissant l’adversaire tout en retirant deux des quatre frappeurs qu’il a affrontés. Ainsi, il ne serait pas étonnant de le revoir plus tard dans cette courte série. Vendredi inutilisé, Franklin Parra et Frank Moscatiello seront disponibles, si nécessaire, selon la performance du partant des Capitals Codie Paiva dans le match 2.

– Une minute de silence a été observée avant le début du match de vendredi soir à Ottawa pour honorer la mémoire de la reine Elizabeth II, décédée la veille.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.