Politique

les buralistes diversifient leurs activités face à la baisse du nombre de fumeurs


Posté

Article écrit par

les buralistes diversifient leurs activités face à la baisse du nombre de fumeurs

M.Zammit, G.Chaine, L.Maigrot -France 3

France Télévisions

Le métier de buraliste a beaucoup changé avec la baisse du nombre de fumeurs. Pour ne pas disparaître et bénéficier tout de même d’un coup de pouce financier de l’Etat, ces commerçants diversifient leurs activités. Cependant, les aides d’État se terminent en décembre.

Dans un bureau de tabac à Bourg-en-Bresse (Aïn)l’ambition affichée d’un buraliste est de devenir un commerce d’utilité locale. Olivier Bressoux vient de rénover son établissement. L’occasion pour lui d’ajouter de nouveaux départements. Désormais, ses clients ne viennent plus seulement pour le tabac ou le jeu. Le bureau de tabac propose des produits alimentaires, du café, des accessoires de téléphonie…

Pour son travail, Olivier Bressoux a reçu une aide financière de l’État, d’un montant de 30%. La condition : offrir d’autres services à ses clients. « JJ’habite à côté, donc ça aide toujours »explique un client. Autre nouveauté : paiement local. Les clients peuvent payer leurs factures d’eau ou de cantine, voire les amendes, directement à la caisse. La diversification est une nécessité pour la profession : avec la hausse du prix du paquet, les ventes de tabac diminuent. La Fédération des buralistes de l’Ain appelle au maintien du dispositif d’aide aux buralistes, car il prendra fin en décembre.



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page