Skip to content
Leila Beaudoin demeure invaincue |  Le Journal de Montréal


La Québécoise Leila Beaudoin a maintenu sa fiche parfaite en faisant mordre la poussière à la Française Amel Anouar par décision unanime, jeudi au Cabaret du Casino de Montréal.

• Lisez aussi : Retour de Leïla Beaudoin : le bonheur dans l’arène

Beaudoin (6-0) est restée en contrôle tout au long du duel en six rounds contre sa rivale.

« Tout [sur quoi] on a travaillé en salle, je l’ai appliqué ce soir, a lancé l’athlète de 26 ans après le combat. La tactique que j’avais avec elle [était] poser des pièges et ne pas donner beaucoup de coups pour rien.


Leila Beaudoin demeure invaincue |  Le Journal de Montréal

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Elle a aussi fait résonner les murs du Cabaret en frappant d’un droit sec dans le visage d’Anouar (2-3-1) au troisième tour, mais la native du Cannet est restée figée, essayant même de distraire son adversaire avec des mimiques. La Française, cependant, n’a que très rarement réussi à percer l’armure de Beaudoin.

La Témiscouataine n’a pas chômé en 2022, elle qui a battu les Mexicaines Monica Selene Alcala et Estafania Gonzalez Franco, respectivement en février et mars derniers. Pour autant, elle ne compte pas calmer ses ardeurs de sitôt, promettant un retour sur le ring d’ici la fin de l’année.


Leila Beaudoin demeure invaincue |  Le Journal de Montréal

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

« Nous allons faire autant de combats que possible. [pour] rester actif. Je n’ai pas fini la boxe en 2022, c’est certain. C’est déjà prévu, mais je n’en dis pas plus », a-t-elle conclu avec un ricanement.

Bref

Dans un combat très disputé où la défense n’était pas à l’honneur, le Montréalais Hamza Khabbaz (4-0, 1 KO) a battu le Mexicain Marco Chino Villa (3-7) par décision unanime.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.