Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Le ski de fond est toujours un grand succès en Alberta


Dasha Atkins est une ancienne olympienne canadienne en ski de fond. Elle a participé aux Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010 et à Sotchi en 2014.

Comme elle pratique ce sport depuis son enfance, elle connaît bien les raisons qui ont poussé les gens à pratiquer le ski de fond ces dernières années.

C’est un sport très accessible, on peut le pratiquer dès 4 ans. Il y a des cours pour les enfants à partir de 4 ans. Dans notre club, le plus âgé est dans les années 60-70.

» C’est un sport qu’on peut commencer à tout âge. »

Une citation de Dasha Atkins, olympienne canadienne en ski de fond

Nordiq Alberta régit les activités de ski de fond dans la province. Pour la saison 2021-2022, l’organisation comptait pas moins de 47 clubs de ski, dont 6 403 membres à travers l’Alberta.

Il y a trois ans, il y avait 42 clubs et un peu plus de 5 300 membres. La pandémie a servi de tremplin pour la plupart des clubs de la province, s’accordent à dire les intervenants du milieu.

L’équipement de ski de fond est souvent le principal coût de la pratique de ce sport.

Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Leblanc

Nordiq Alberta ne dispose pas encore de données pour la saison en cours, mais indique que l’engouement reste palpable sur les pistes.

Dasha Atkins est également présidente du club de ski de fond Chiens de l’espace lancée en 2014. Comme Nordiq Alberta, elle constate que de nombreux skieurs sont de retour sur les pistes cette année encore.

Un sport à petit prix

Le faible coût de pratique de ce sport a également largement contribué à sa popularité, selon Alain Parent, directeur de programme à Club du centre nordique de Canmore.

Il y a aussi une clientèle, surtout des familles, qui trouvait peut-être que le ski alpin était un peu cher. […] le ski de fond est très abordable par rapport à ces activités.

» C’est vraiment abordable. En tant que sport familial, il est difficile à battre. »

Une citation de Alain Parent, directeur de programme au Canmore Nordic Centre Club

Un débutant peut obtenir l’équipement pour environ 500 $. Ensuite, les cols, il y a plusieurs endroits où le ski de fond est gratuit. Ici, au Canmore Nordic Center, un laissez-passer annuel pour toute la famille coûte 250 $il ajoute.

Outre l’équipement, les laissez-passer pour accéder aux différents parcs nationaux et provinciaux où se trouvent les sentiers sont souvent les seuls coûts associés au ski de fond. Pour le parc national Jasper et Banff, les tarifs journaliers sont de 10,50 $.

Skieurs à la station de ski alpin Sunshine Village le 13 novembre 2022.

Un laissez-passer journalier de ski alpin pour adulte dépasse souvent les 100 $ en Alberta.

Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Leblanc

À titre de comparaison, pour la station de ski de Lake Louise, les prix pour une journée complète pour un adulte sont de 95 $ sans taxes. Pour celui de Sunshine Village, le prix grimpe à 156 $.

Les Jeux olympiques et le ski de fond

Si l’abordabilité du ski de fond peut inciter certains à se lancer dans ce sport, les sportifs de haut niveau inspirent également de nouveaux adeptes.

Pour Yves Matson, président de la Club de ski nordique Foothillsles jeux olympiques contribuent à populariser le ski de fond.

» Lorsque les athlètes ont du succès sur la scène internationale, on les voit davantage à la télévision et le sport devient moins marginal. »

Une citation de Yves Matson, président de la Club de ski nordique Foothills

Beckie Scott a notamment remporté l’or aux Jeux olympiques de Salt Lake City, tandis qu’Alex Harvey est le skieur de fond canadien le plus décoré de l’histoire en dehors des Jeux olympiques.

Le succès de ces skieurs de fond au cours des six derniers Jeux olympiques a certainement aidé les programmes de ski de fond du Canadanote M. Matson.

L’Alberta offre plus de 300 pistes de ski de fond, ce qui en fait l’un des meilleurs endroits pour pratiquer au pays.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page