Nouvelles locales

Le rêve olympique d’Inès Laklalech

De gauche à droite, Me Mustapha Zine, vice-président de la FRMG, Inès Laklalech, golfeuse professionnelle marocaine, et Jalil Benazzouz, président de la commission sportive de la FRMG. Ph. Saouri

Vainqueur du Lacoste Ladies Open de France, tournoi du Ladies European Tour (LET), Inès Laklalech signe le plus grand exploit du golf marocain sur le circuit international. Le joueur de 24 ans, toujours plein d’ambition et de détermination, vise une médaille olympique. En attendant les JO de Paris 2024, Inès souhaite rejoindre le LPGA Tour.

Le rêve olympique est le but ultime auquel aspire tout athlète de haut niveau. Inès Laklalech ne déroge pas à la règle. Jeudi, la joueuse du Royal Golf Anfa Mohammedia a assuré, lors de la conférence de presse organisée au siège de la FRMG, qu’elle caressait le rêve olympique. Un rêve qui a grandi après son sacre à Roland-Garros : « J’ai toujours vu et revu les vidéos des champions marocains qui ont participé aux JO, comme Saïd Aouita, Naoual El Moutawakkel, Hicham El Guerrouj et, récemment, Soufiane El Bakkali. Les JO sont incontestablement l’événement sportif le plus prestigieux au monde », a-t-elle d’abord souligné. Elle a ensuite ajouté : « Mon rêve est de suivre les traces de la golfeuse marocaine Maha Haddioui, qui a participé aux JO de Rio de Janeiro et de Tokyo, pour représenter le golf marocain aux JO de Paris 2024 ». Et dans un message adressé aux jeunes pratiquants, Inès Laklalech assure qu’avec de la détermination, tout est possible : « Avec de la détermination, rien n’est impossible. Il suffit d’être sérieux et de croire en ses capacités », a-t-elle déclaré, remerciant à cet égard notamment sa famille et la FRMG pour leur soutien.

Une année faste pour le golf féminin marocain
La victoire de la joueuse du Royal Golf Anfa Mohammedia, entrée par la grande porte dans l’histoire du golf marocain, est l’aboutissement d’une saison prolifique pour le sport féminin et le golf marocain. Trois joueuses : Inès Laklalech, Maha Haddioui et Lina Belmati évoluent sur le Ladies European Tour (LET). A cela s’ajoutent la participation de la jeune joueuse amateur Malak Bouraeda à un tournoi du Grand Chelem (US Women’s Open) et la victoire d’Intissar Rich (amateur) au All Africa Challenge Trophy. Ces résultats confirment les nouvelles orientations de la Fédération Royale Marocaine de Golf, impulsées par Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, qui ont érigé le haut niveau en priorité stratégique.

Lire aussi : Interview d’Inès Laklalech, première Marocaine à remporter le Lacoste Ladies Tour de Golf

Lire aussi : Golf : la Marocaine Inès Laklalech remporte le Lacoste Ladies Open de France



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page