Skip to content
Le Real Salt Lake engage un joueur de 14 ans


Le Real Salt Lake a proposé un contrat à l’attaquant développé par le club Axel Kei, qui, à 14 ans et 15 jours, est la plus jeune recrue d’une équipe de Major League Soccer de son histoire.

• Lire aussi : Ouverture du camp préparatoire du CF Montréal : c’est le retour au stade

• Lire aussi : Repêchage 2022 : le CF Montréal choisit un milieu de terrain

• Lire aussi : Andrew Olivieri prend la tête du programme national

Cet accord de deux ans annoncé vendredi dépasse ainsi celui proposé au très prometteur Freddy Adu (14 ans et 168 jours), il y a 18 ans.

Sans vouloir porter malheur au jeune Kei, la carrière professionnelle d’Adu ne s’est pas déroulée comme prévu, lui qui n’a jamais été à la hauteur des immenses attentes placées en lui. Autrefois surnommé « le futur Pelé américain », le Ghanéen d’origine a plutôt traîné ses valises à travers le monde après ses débuts à 14 ans avec DC United.

De retour à Kei, il a mené les moins de 15 ans du Real Salt Lake à l’édition inaugurale du championnat MLS Next Cup. Auteur de cinq buts en autant de matchs, il a remporté le Soulier d’Or de la compétition.

« Au cours de la dernière année, Axel s’est avéré être l’un des meilleurs espoirs offensifs du pays. Son habileté naturelle devant le filet est exceptionnelle pour son âge, et en ajoutant ses prouesses athlétiques, il est destiné à devenir un marqueur d’élite dans notre ligue d’ici quelques années », a déclaré l’entraîneur-chef d’Elliot Fall.

Kei a également impressionné les moins de 17 ans du Real Salt Lake en plus de faire ses débuts professionnels avec les Real Monarchs en octobre dernier. Entré en jeu pour le club américain de troisième division, il devient le plus jeune athlète professionnel de l’histoire des sports d’équipe en Amérique du Nord.

Né en Côte d’Ivoire, l’adolescent a grandi au Brésil, où son père jouait professionnellement. À seulement 14 ans – devons-nous vous le rappeler – Kei affiche un cadre solide de 6 pieds 4 pouces et 183 livres.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.