Nouvelles locales

Le Raja cherche un nouveau départ contre l’UTS

Initialement prévu à 20h30, le match entre le Moghreb de Tétouan et l’Ittihad de Tanger a été reprogrammé à 16h ce vendredi.

La deuxième journée de la Botola Pro Inwi D1 propose ce vendredi une nouvelle version du derby du Nord, opposant le Moghreb de Tétouan à l’Ittihad de Tanger, un derby qui n’avait pas eu lieu la saison dernière en raison de la relégation du MAST. En début de soirée, le nouveau promu, Union de Touarga, aura du fil à retordre face au Raja de Casablanca, qui vise sa première victoire sous les ordres de Faouzi Benzarti.

Après une saison d’absence, le derby du Nord reprend ses droits ce vendredi après-midi au stade Saniet R’mel de Tétouan. Initialement prévu à 20h30, le match entre le Moghreb de Tétouan et l’Ittihad de Tanger a été reprogrammé par la Ligue nationale de football professionnel à 16h, comme l’a annoncé la MAT sur sa page Facebook officielle. Les deux clubs ont entamé lundi les préparatifs de cette affiche. A Tanger, Badou Ezaki a retrouvé l’ambiance de l’entraînement en début de semaine, après avoir été endeuillé par le décès de sa femme la semaine dernière. L’ancien coach va ainsi tenter de redresser la situation, le club de Détroit ayant perdu lors de la première journée face à la Jeunesse de Soualem (0-1). A travers ses canaux officiels sur les réseaux sociaux, l’IRT a publié les statistiques des 10 derniers derbies nordiques, ayant remporté 5 de ces rencontres contre une seule victoire pour le MAT et 4 nuls.

Le score plus large est également en faveur de l’IRT (4-0). En face, le Moghreb de Tétouan aspire à retrouver sa place parmi les cadors du Botola, un objectif qu’il a confié à son technicien Abdellatif Jrindou. Le MAT, qui a réussi à accrocher le Maghreb de Fès à ses bases la semaine dernière, va chercher sa première victoire de la saison face à son voisin Tanger. A partir de 18 heures, la deuxième rencontre de ce vendredi opposera un autre nouveau promu, l’Union de Touarga, au Raja de Casablanca. Battue par le Difaâ d’El Jadida au stade El Abdi lors de la journée inaugurale, l’UTS sera en quête de rédemption devant ses supporters. Les Aigles de Faouzi Benzarti auront aussi à cœur de se ressaisir après avoir concédé le nul face à l’Olympique de Safi au complexe Mohammed V (2-2). Les coéquipiers de Mohamed Zrida vont tenter de trouver de nouvelles solutions en termes de construction offensive, eux qui ont eu du mal à développer leurs attaques placées face à l’OCS. Tout autre résultat que la victoire de vendredi risquerait d’attirer une avalanche de critiques sur Faouzi Benzarti et sur les nouvelles recrues du Raja.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page