Nouvelles locales

le programme complet de son voyage

♦ Dimanche 24 juillet

9 heures. Départ en avion de l’aéroport international de Rome-Fiumicino vers Edmonton, la capitale de la province de l’Alberta, dans l’ouest du Canada.

11h20 heure locale (19h20 à Paris). François sera officiellement accueilli à l’aéroport international d’Edmonton.

♦ Lundi 25 juillet

10h (18h à Paris). Rencontre avec les peuples autochtones, les Premières Nations, les Métis et les Inuits dans le hameau de Maskwacis, où se trouvait l’un des plus grands pensionnats indiens au Canada.

François y prononcera un discours qui marquera le début de sa démarche de demande de pardon pour les mauvais traitements commis entre 1831 et 1996 contre quelque 150 000 enfants autochtones. Avec 25 internats, l’Alberta est le territoire canadien qui a été le plus touché par ces établissements gérés par l’Église catholique à la demande du gouvernement canadien.

16h45 (00h45 à Paris). Rencontre avec les peuples autochtones et les membres de la communauté paroissiale à l’église du Sacré-Cœur des Premiers Peuples à Edmonton, la ville qui compte le plus d’Autochtones au pays. Le pape François prononcera un autre discours.

♦ Mardi 26 juillet

10h15 (18h15 à Paris). Le Pape célébrera la messe au Commonwealth Stadium d’Edmonton, le deuxième plus grand stade au Canada.

17h (1h à Paris). François participera au pèlerinage au lac Sainte-Anne, où il célébrera la Liturgie de la Parole et prononcera une homélie. Cette étape est hautement symbolique, car à cette date qui marque la fête de la mère de la Vierge Marie, des dizaines de milliers d’autochtones du Canada et des États-Unis affluent chaque année vers ce site qu’ils considèrent comme sacré. .

♦ Mercredi 27 juillet

9h (17h à Paris). Départ en avion de l’aéroport international d’Edmonton pour Québec, la capitale nationale de la province éponyme, sur le fleuve Saint-Laurent.

15h05 (21h05 à Paris). Arrivée à l’aéroport international de Québec.

15h40 (21h40 à Paris). Cérémonie de bienvenue à la « citadelle de Québec », résidence du gouverneur général, représentant de la reine d’Angleterre au Canada.

16h (22h à Paris). Visite de courtoisie à Mary Simon, la 30e gouverneure générale.

16h20 (22h20 à Paris). Rencontre avec le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

16h45 (22h45 à Paris). Rencontre avec les autorités civiles, les représentants des peuples autochtones et le corps diplomatique. Le pape y prononcera un discours.

♦ Jeudi 28 juillet

10h (16h à Paris). François célébrera la messe au Sanctuaire national de Sainte-Anne-de-Beaupré, l’un des lieux de pèlerinage les plus anciens et les plus fréquentés d’Amérique du Nord, qui attire annuellement plus d’un million de visiteurs (y compris les pèlerinages annuels des autochtones). Les organisateurs attendent entre 10 000 et 15 000 participants.

17h15 (23h15 à Paris). Vêpres avec évêques, prêtres, diacres, personnes consacrées, séminaristes et agents pastoraux à la Basilique-Cathédrale Notre-Dame de Québec.

♦ Vendredi 29 juillet

9h (15h à Paris). François rencontrera à titre privé, à l’Archidiocèse de Québec, les membres de la Compagnie de Jésus (les Jésuites), comme il le fait à chacune de ses visites à l’étranger.

10h45 (16h45 à Paris). Le pape rencontrera une délégation d’autochtones présents au Québec à l’archidiocèse de Québec. Il y prononcera un salut.

12h45 (18h45 à Paris). Départ en avion de l’aéroport international de Québec pour Iqaluit, la capitale du territoire du Nunavut, dans le nord-est du Canada. Avec 8 000 habitants, dont 3 900 Inuits, Iqaluit, dont le nom signifie « endroit plein de poissons » en inuktitut, est la plus grande ville du territoire.

La ville a été créée à proximité d’une base militaire américaine pour permettre le réapprovisionnement des avions militaires en provenance et à destination de l’Europe pendant la Seconde Guerre mondiale.

15h50 (21h50 à Paris). Arrivée à l’aéroport d’Iqaluit.

16h15 (22h15 à Paris). Rencontre privée avec des élèves d’anciens pensionnats indiens, à l’école primaire d’Iqaluit.

17h (23h à Paris). Rencontre avec des jeunes et des moins jeunes sur la place de l’école primaire à Iqaluit. Le pape y prononcera un discours.

18h15 (00h15 à Paris). Cérémonie de départ à l’aéroport d’Iqaluit.

18h45 (00h45 à Paris). Départ en avion de l’aéroport d’Iqaluit pour Rome. Le pape y tiendra sa traditionnelle conférence de presse.

♦ Samedi 30 juillet

7h50 Arrivée à l’aéroport international de Rome-Fiumicino.



New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page