Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Le prix du carburant va peser sur les dépenses des clubs de motoneige

C’est le cas à Val-d’Or où le club local en est aux derniers préparatifs de la nouvelle saison.

Selon le président, le club pourrait voir la facture de carburant de ses 4 surfaceuses passer de 60 000 $ à 100 000 $.

Denis Lefebvre affirme qu’il assurera néanmoins le surfaçage des sentiers comme à l’habitude.

Bien sûr, le prix du carburant n’aide personne, les prix élevés, nous ne sommes pas d’accord avec cela, mais nous devons vivre avec. Et nous autres en tant que club, c’est certain que l’entretien des pistes coûtera plus cher, nous travaillons nos budgets de manière à pouvoir les entretenir correctement. Alors on sait qu’on serait bien de bien les entreteniril a dit.

Mais il craint que cette situation n’affecte aussi les motoneigistes qui devront faire moins de sorties. Les motoneigistes feront peut-être des raids de plus courte durée car cela coûte deux fois plus cher que l’an dernier de faire des motoneiges juste à cause du carburant. Mais on espère que les motoneigistes continueront à roulerespère le gérant qui se réjouit pourtant de voir le nombre d’adhérents augmenter d’année en année.

À Rouyn-Noranda aussi, on craint une augmentation importante des coûts de carburant pour faire fonctionner les 3 dameuses du club local.

La saison dernière, le club a dépensé 20 000 $ supplémentaires pour faire face à la hausse des prix du carburant.

Cette saison encore, le président Daniel Audy s’attend à devoir dépenser plus, mais assure que le revêtement sera quand même prévu.

» Avec le prix du carburant, le prix du diesel, on ne sait pas comment on va faire pour joindre les deux bouts. On va essayer et on verra. »

Une citation de Daniel Audy

Si le prix du diesel baissait, cela nous aiderait énormément car nous avons encore 3 machines qui font 300 km de sentiers au moins 3 fois par semaine, donc ça brûle beaucoup de carburantil a dit.

Selon lui, la hausse des transferts de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec ne renversera pas la tendance. Il y a eu une augmentation de 5 pièces par heure de la part de la fédération, mais à mon avis on brûlera plus de 5 pièces par heure de gasoil au prix qu’il est, si ça ne descend pas en bas de 2 piècesajoute Daniel Audy.

Il rappelle que sans le soutien des sponsors, le club aurait du mal à s’ouvrir. On a de la chance à Rouyn, on a beaucoup de commanditaires, si on n’avait pas ça on ne survivrait pasil a dit.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page