Skip to content
Le président mexicain ne participera pas au Sommet des Amériques organisé par les États-Unis en raison de l’exclusion de Cuba, du Nicaragua et du Venezuela

Cuba, le Nicaragua et le Venezuela n’ont pas été invités au sommet en raison du « manque d’espace démocratique et de la situation des droits de l’homme » dans les pays, a déclaré lundi un haut responsable de l’administration Biden dans un communiqué à CNN. López Obrador avait précédemment menacé de boycotter le sommet, auquel participent traditionnellement des dirigeants d’Amérique du Nord, centrale et du Sud et des Caraïbes et qui se réunit toutes les quelques années.

« Je ne vais pas au sommet car tous les pays américains ne sont pas invités et je crois qu’il faut changer la politique qui est en place depuis des siècles : L’exclusion, la volonté de dominer sans aucune raison, le non-respect de la souveraineté des pays ( et) l’indépendance de chaque pays », a déclaré López Obrador lors d’une conférence de presse à Mexico. Il a déclaré que le ministre des Affaires étrangères du pays, Marcelo Ebrard, serait présent à la place.

Cette décision est un camouflet important pour le président Joe Biden et son administration et menace de saper le rassemblement. L’administration Biden n’a pas encore fourni de liste officielle d’invitations car elle s’est empressée de répondre aux menaces de boycott d’un groupe de pays dirigé par le Mexique sur l’exclusion de plusieurs pays.

Biden devrait arriver au sommet de Los Angeles jeudi.

Cette histoire est en rupture et sera mise à jour.


Cnn Eue En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.