Bourse Entreprise

Le plan de croissance du Royaume-Uni


Nouveau chancelier britannique Kwasi Kwarteng a tiré le premier coup vendredi au Premier ministre Liz Trusspour la croissance économique, et la livre a rapidement perdu jusqu’à 2 % de sa valeur par rapport au dollar. On ignore les signaux du marché à ses risques et périls, mais dans ce cas, il vaut la peine d’analyser qui signale quoi à propos de qui. Il s’agit d’un programme favorable à la croissance qui est très différent du keynésianisme fiscal et dépensier qui a dominé les politiques économiques de l’Occident pendant près de deux décennies.

***

Mme Truss a fait campagne pour son poste cet été sur la promesse de secouer l’économie britannique avec une révolution de l’offre. Et elle montre qu’elle le pense. L’annonce de M. Kwarteng, présentée timidement comme un « mini-budget », constitue le plus important ensemble de réductions d’impôts en 50 ans.


wj en

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page