Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

le père inculpé pour le meurtre de ses trois filles et placé en détention provisoire


L’homme de 41 ans placé en garde à vue dimanche après avoir avoué le meurtre de ses trois filles à Alfortville, dans le Val-de-Marne, a été mis en examen mercredi pour meurtre.

Publié


Temps de lecture :
1 minute

Dimanche 26 novembre 2023, les corps de trois enfants ont été découverts dans un appartement d'Alfortville, dans le Val-de-Marne.  (LAURE PARNY / MAXPPP)

Le père de trois petites filles retrouvées mortes ce week-end à Alfortville dans le Val-de-Marne a été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire à la suite de sa remise en liberté mardi 28 novembre au tribunal judiciaire de Créteil, a-t-on appris. franceinfo mercredi 29 novembre au parquet de Créteil.

Le suspect de 41 ans, déjà reconnu coupable de violences conjugales, a été placé en garde à vue dimanche 26 novembre après s’être présenté à la police de Dieppe en Seine-Maritime pour avouer le meurtre de ses trois filles, âgées de 4 à 11 ans. ans. Lors de sa garde à vue, le père a reconnu les faits, évoquant notamment un conflit avec son ex-compagne au sujet de la garde de ses enfants, précise le parquet.

Déjà reconnu coupable de violences conjugales

Après avoir récupéré ses filles à Marolles-en-Brie le samedi 25 novembre vers 15 heures et passé l’après-midi avec elles, l’accusé « a échangé des courriels contradictoires avec la mère dans la soirée et a pris à ce moment-là la décision de mettre fin à la vie de ses filles »selon le procureur Stéphane Hardouin. « Pour ce faire, il a, sans le savoir, administré des somnifères dans leurs boissons et a attendu qu’ils s’endorment pour les tuer »il a continué.

Le suspect a été condamné en avril 2021 pour violences conjugales sur la mère de ses enfants et pour violences sur sa plus jeune fille. Condamné à 18 mois d’emprisonnement, dont 12 avec sursis, il avait purgé sa peine et n’était plus surveillé. Une garde alternée avait été mise en place « à la demande de la famille »a indiqué le parquet lundi.




Gn fr loc

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page