Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Le père de Novak Djokovic, Srdjan, pose avec des manifestants pro-russes

La vidéo du père de Djokovic a été publiée sur la chaîne YouTube de Simeon Boikov, un militant pro-russe recherché par la police australienne après avoir prétendument agressé un homme de 76 ans lors d’un rassemblement pour l’Ukraine à Sydney.

La vidéo montre également les gardes de sécurité de Tennis Australia arrivant finalement sur les marches où les manifestants organisent leur rassemblement impromptu. Les gardes n’interviennent pas alors que peut-être 10 fans scandent « Nous aimons Poutine ».

Dans une vidéo publiée mardi, Boikov – qui passe par le pseudonyme de « The Aussie Cossack » – a averti qu’il y aurait une activité pro-russe à l’Open d’Australie.

« Djokovic joue Andrey Rublev », a déclaré Boikov. « Par la présente, j’appelle ou ordonne à tout le monde de descendre là-bas. Je peux confirmer que nous avons des surprises.

«Tennis Australia préparez-vous… pour les fans, pour les gens qui aiment le tennis, si vous voyez ce que je veux dire. Je dois le formuler ainsi ou ils me prendront pour incitation. Nous avons beaucoup de fans sérieux à Melbourne qui se dirigent vers nous.

« C’est une question d’honneur et de dignité maintenant. C’est une atteinte à l’honneur et à la dignité. Cela n’a rien à voir avec la guerre. C’est une attaque contre la liberté en Australie. C’est de la discrimination. C’est du racisme. Il est illégal d’interdire les drapeaux des gens.

« L’empire russe a vu son drapeau interdit. Eh bien, devinez quoi, Tennis Australia ? Bonne chance quand l’empire ripostera.


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page