Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Le parti Renaissance de Macron lance une campagne majeure pour séduire les membres payants

Publié le:

Les responsables du parti Renaissance du président Emmanuel Macron doivent lancer une campagne nationale la semaine prochaine dans le but d’encourager les membres payants et les électeurs potentiels à rejoindre le groupe.

Le parti centriste prévoit d’utiliser un gros plan du président de 44 ans et le slogan : « Rejoignez le parti d’Emmanuel Macron ».

Environ 200 000 affiches seront affichées dans toute la France et 500 000 dépliants seront distribués. Les brochures mettront l’accent sur les réussites politiques telles que le plafonnement des prix du gaz et de l’électricité.

Les gros bonnets du parti – dirigés par le secrétaire général Stéphane Séjourné – ont débattu des derniers détails sur la manière de maximiser le dynamisme.

L’objectif de la poussée sera de renforcer le nombre de partis. Les derniers chiffres font état de 27 000 fidèles de la Renaissance.

Avant les sinistres et compromissions du gouvernement en 2017, La République en marche (LREM) – comme le parti présidentiel s’appelait alors – comptait 400 000 âmes prêtes à s’associer au projet visionnaire de Macron pour son pays.

L’adhésion était gratuite avant l’arrivée de Macron à l’Elysée pour la première fois. Moins de huit mois après le début de son deuxième mandat et la refonte de LREM en Renaissance, les nouveaux membres seront invités à débourser 30 euros.

« D’un mouvement où il n’y avait pas de cotisations, on passe à un parti politique, beaucoup plus structuré avec un objectif : l’ancrage territorial », a déclaré Séjourné à France Télévisions.

« L’objectif numéro un est de réussir le quinquennat, il reste quatre ans et demi », a-t-il ajouté.

Depuis qu’il a repoussé le défi de Marine Le Pen pour une deuxième campagne présidentielle consécutive, le gouvernement Macron a dû faire face à un mécontentement croissant face à la hausse du coût de la vie due en grande partie aux ramifications de l’invasion russe de l’Ukraine en février.

« Le président nous a demandé d’être en campagne permanente », a ajouté Séjourné.

« La Renaissance est avant tout un parti militant et doit le rester.

« Il y a une campagne européenne qui s’annonce qui va nécessiter une grande mobilisation militante. »

rfi En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page