Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

le palais princier de Monaco retrouve son éclat et ses fresques du XIXe siècle


Publié

France 2

Article écrit par

le palais princier de Monaco retrouve son éclat et ses fresques du XIXe siècle
M.Berrurier, G.Beaufils, D.Chevalier -France 2

France Télévisions

Le Palais Princier de Monaco rouvre ses portes au public le vendredi 1er juillet. Les touristes pourront découvrir le fruit de plusieurs années de travail, qui ont permis quelques découvertes…

Vue de la falaise, un seul regard peut englober la Principauté de Monaco. Un micro-état de 2 kilomètres carrés célèbre pour ses casinos, ses voitures de luxe et son palais princier. Il faudra désormais ajouter à cela la découverte de 600 m2 de fresques Renaissance. Tout commence dans la cour du palais, sous une voûte. Un décor du XVIe siècle aux couleurs vives se dévoile à deux pas des appartements du Prince Souverain de Monaco. « C’est un résultat tout à fait exceptionnel, mais ce n’est pas fini, il reste encore beaucoup de choses à faire, beaucoup de choses à restaurer, et peut-être à découvrir »déclare SAS Albert II.

En 2015, il s’agissait d’une simple restauration des peintures, datant du XIXe siècle. C’est sous plusieurs couches successives de couleur que les artisans ont découvert les fresques. Huit ans plus tard, ils y travaillent toujours. « C’est un travail très minutieux, (…) on prend notre temps pour ne pas abîmer la fresque », explique Jane Marshall, restauratrice. La haute technologie a également été mobilisée pour le site. Les restaurateurs ont même mis au point une nouvelle technique de nettoyage au laser. Pourquoi les fresques ont-elles été recouvertes ? Après la Révolution, le château est transformé en hôpital, puis peu à peu abandonné. Il fut ensuite repris par Charles III, l’ancêtre du Prince Albert, qui restaura le palais dans le goût de son temps.



Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page