Skip to content
Le nouveau président de la CNT élu ce samedi

Les plis des candidats à la présidence ont été ouverts le 2 juillet à Marrakech lors du conseil d’administration du CNT.

Le binôme qui présidera aux destinées de la Confédération nationale du tourisme (CNT) doit être connu ce samedi 17 juillet, date de la tenue de l’Assemblée générale élective. Ces élections interviennent dans un contexte marqué par le début d’une reprise de l’activité touristique tant attendue et espérée, tant par les professionnels que par les touristes, note la MAP. Les deux paires en lice sont Hamid Bentahar-Hicham Mhammedi Alaoui et Jalil Benabbès Taarji-Aziz Cherif Alami. Deux candidats donc avec le même objectif ultime : relancer l’activité durement touchée par la crise sanitaire et redonner à la destination Maroc tout son lustre sur le plan international. « Dans un contexte économique où la demande touristique est sous pression, où la concurrence mondiale est intense, il est important de préserver et de renforcer la compétitivité de l’offre marocaine », a déclaré Bentahar, cité par la MAP.
Dans son programme, le binôme Bentahar-Mhammedi Alaoui s’articule essentiellement autour de trois grandes thématiques, à savoir la co-construction, la compétitivité et la durabilité. De son côté, le binôme Benabbès Taarji-Chérif Alami a pour ambition de conduire la reconstruction d’une CNT plus représentative, plus crédible et plus forte, dans le but de participer au pilotage stratégique et opérationnel du secteur touristique en étroite collaboration et en parfaite intelligence. avec les pouvoirs publics. La préservation de l’emploi, la relance et le gain de parts de marché figurent parmi les principales propositions du programme de la paire, souligne Benabbès Taarji dans des déclarations à la presse.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.