Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Le Népal va libérer le tueur en série français surnommé le « Serpent »

Publié le:

Un Français dont la vie de séduction, de meurtre et d’évasion sur la « piste hippie » dans les années 1970 a fait l’objet d’une série télévisée à succès devait être libéré jeudi après 19 ans de prison au Népal.

Charles Sobhraj, surnommé le « Serpent » au plus fort de ses crimes, a été libéré après sa condamnation en 2003 pour le meurtre de la touriste américaine Connie Jo Bronzich en 1975.

La Cour suprême du Népal a déclaré que son âge et l’aggravation de sa maladie cardiaque étaient les raisons de sa libération anticipée dans un pays où une peine à perpétuité signifie 20 ans de prison.

Sobhraj nie avoir tué Bronzich. Ses avocats ont déclaré que l’accusation portée contre lui était fondée sur des suppositions.

Plusieurs années plus tard, Sobhraj a également été reconnu coupable du meurtre de l’ami canadien de Bronzich, Laurent Carrière.

La décision de la Cour suprême a déclaré que Sobhraj devait quitter le pays dans les 15 prochains jours, mais n’a pas précisé où.

Série de meurtres

Sobhraj a reconnu avoir tué plusieurs touristes occidentaux. Il est soupçonné d’avoir assassiné au moins 20 personnes en Afghanistan, en Inde, en Thaïlande, en Turquie, au Népal, en Iran et à Hong Kong dans les années 1970.

Cependant, sa condamnation au Népal était la première fois qu’il était reconnu coupable devant un tribunal.

En Thaïlande, où il était connu comme le « tueur de bikini », les autorités ont émis un mandat d’arrêt contre lui au milieu des années 1970 pour avoir drogué et tué six femmes.

Mais il a été emprisonné en Inde pour avoir empoisonné un groupe de touristes français dans la capitale, New Delhi, en 1976, avant de pouvoir être jugé pour les accusations portées contre lui en Thaïlande.

Sobhraj a été envoyé à la prison à sécurité maximale de Tihar à New Delhi, soupçonné de vol. Il s’est évadé en 1986 après avoir drogué des gardiens de prison avec des biscuits et des gâteaux mélangés à des somnifères.

Quelques jours plus tard, la police l’a attrapé dans un restaurant de l’État indien de vacances balnéaires de Goa.

Il est resté en prison pendant 10 ans avant d’être expulsé sans inculpation vers la France en 1997.

Il refait surface en septembre 2003 à Katmandou où il est arrêté en lien avec les meurtres de Bronzich et Carrière, après avoir été repéré dans un casino.

L’année dernière, la BBC et Netflix ont produit conjointement une série télévisée intitulée Le serpent dramatisant les crimes de Sobhraj. L’émission dépeint son ciblage des routards occidentaux en Inde et en Thaïlande.

New Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page