Skip to content
Le moniteur des récoltes de l’UE réduit la plupart des prévisions de rendement céréalier par temps sec


Orites avec détails et citation, ajoute des liens vers le tableau et le rapport complet

PARIS, 20 juin (Reuters)Le service de surveillance des cultures de l’Union européenne MARS a abaissé lundi ses prévisions de rendement pour 2022 pour la plupart des céréales et des oléagineux alors que les conditions sèches persistaient dans une grande partie de l’Europe.

Pour le blé tendre, la principale culture céréalière de l’UE, le MARS a réduit sa projection du rendement de cette année à 5,76 tonnes par hectare (t/ha) contre 5,89 t/ha prévu le mois dernier.

C’était 4,7% en dessous du niveau de 2021 et maintenant 1,3% en dessous de la moyenne des cinq dernières années, a-t-il indiqué dans un rapport mensuel.

Pour le colza, la principale culture oléagineuse du bloc, MARS a révisé à la baisse ses perspectives de rendement pour cette année à 3,12 t/ha contre 3,17 t/ha prévus en mai.

La nouvelle projection était de 2,4 % inférieure au rendement de l’an dernier, mais de 1,4 % supérieure à la moyenne quinquennale.

« La principale raison de la baisse des perspectives de rendement est la persistance de conditions plus sèches que d’habitude dans de grandes parties de l’Europe, avec les impacts les plus forts dans les régions où elles sont combinées à des températures chaudes », a déclaré MARS.

Les températures chaudes, y compris des pics exceptionnellement précoces de 40 degrés Celsius (104 ° F) en Espagne et en France la semaine dernière, ont exacerbé la sécheresse après de faibles précipitations cette année.

MARS a effectué sa plus forte révision de rendement sur le blé dur, pour lequel le rendement de l’UE s’établissait désormais à 3,44 t/ha contre 3,61 t/ha un mois plus tôt, reflétant une détérioration en Europe du Sud.

Les prévisions pour le blé dur étaient maintenant de 2,3 % inférieures à la moyenne quinquennale.

Le moniteur des cultures a réduit son estimation du rendement total de l’orge de l’UE cette année à 4,88 t/ha contre 4,89 t/ha le mois dernier, soit 0,7 % au-dessus de la moyenne quinquennale.

La légère réduction du rendement total de l’orge comprenait une réduction du rendement prévu de l’orge d’hiver et une augmentation pour l’orge de printemps.

Le rendement prévu du maïs grain a été réduit à 7,87 t/ha contre 7,92 t/ha le mois dernier, tandis que le rendement prévu en graines de tournesol a été réduit à 2,37 t/ha contre 2,39 t/ha.

La prévision de rendement de la betterave à sucre a été légèrement augmentée, à 78,1 t/ha contre 78,0 t/ha en mai, maintenant 5,4 % au-dessus de la moyenne quinquennale.

Prévisions de rendement de l’Observatoire des cultures de l’UE

Rapport de juin de l’Observatoire des cultures de l’UEhttps://publications.jrc.ec.europa.eu/repository/handle/JRC127962

(Reportage par Sybille de La Hamaide et Gus Trompiz; édité par David Evans)

(([email protected]; +336 8774 4148;))

Les vues et opinions exprimées ici sont les vues et opinions de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Nasdaq, Inc.

nasdaq

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.