Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

« Le monde s’effondre » – Pape – RT World News


Le chef de l’Église catholique a fustigé le manque d’action face au changement climatique et ce qu’il a qualifié de mode de vie occidental irresponsable.

Le monde tel que nous le connaissons est «s’effondrer« Dans un contexte d’accélération rapide du changement climatique et d’inaction des dirigeants mondiaux, a prévenu le pape François. Il a désigné les pays occidentaux développés comme les principaux responsables de la crise.

Dans son Exhortation apostolique intitulée Laudate Deum et publiée mercredi, le chef de l’Église catholique romaine a déploré que peu de progrès aient été réalisés depuis la publication de la lettre encyclique Laudato Si’ sur ce sujet en 2015.

« Le monde dans lequel nous vivons s’effondre et pourrait être proche du point de rupture, » avec la crise climatique actuelle qui menace le « dignité de la vie humaine,» a insisté le Pontife. Il a ensuite souligné que ses conséquences sont de plus en plus difficiles à ignorer, se manifestant par «phénomènes météorologiques extrêmes, périodes fréquentes de chaleur inhabituelle, sécheresse.»


Selon le Pape, l’idée selon laquelle les pays les plus pauvres sont en grande partie responsables du réchauffement climatique est totalement fallacieuse. Le Pontife a souligné que «Les émissions par individu aux États-Unis sont environ deux fois supérieures à celles des individus vivant en Chine, et environ sept fois supérieures à la moyenne des pays les plus pauvres.« Dans cette optique, il a appelé à un «un changement radical dans le mode de vie irresponsable lié au modèle occidental.»

François a vivement critiqué les négationnistes du changement climatique, proclamant que «il n’est plus possible de douter de l’origine humaine – « anthropique »» du phénomène. Il a souligné que les températures mondiales ont augmenté au cours des cinquante dernières années à une vitesse jamais vue au cours des deux derniers millénaires.

Le Pape a déploré que «La crise climatique n’est pas exactement une question qui intéresse les grandes puissances économiques, dont le souci est d’obtenir le plus grand profit possible au moindre coût et dans les plus brefs délais.» Il s’en est également pris aux grandes organisations multinationales pour leur inefficacité.

Francis a fait valoir que les crises précédentes, telles que la crise économique majeure de 2008 et la pandémie de Covid-19, présentaient des opportunités uniques pour «apporter des changements bénéfiques » qui étaient tous « gaspillé.»

L’appel du pape de 2015 est intervenu quelques mois avant la ratification des accords de Paris sur le climat, avec une délégation du Vatican participant aux négociations. Au cours des années suivantes, le Saint-Siège a accueilli de nombreuses conférences consacrées à la lutte contre le changement climatique, auxquelles ont participé des dirigeants religieux et économiques. François a prononcé de nombreux discours sur le sujet, notamment à l’ONU et au Congrès américain.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RTEn

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page