Skip to content
Le huitième et dernier mineur porté disparu retrouvé mort dans une mine inondée au Burkina Faso


OUAGADOUGOU, 20 juin (Reuters)Le corps du dernier des huit mineurs qui se sont noyés dans une mine de zinc du Burkina Faso appartenant à Trevali Mining Corp TV.TO lorsqu’il a été inondé le 16 avril a été retrouvé lundi, a indiqué le gouvernement.

Les sept autres corps ont été récupérés progressivement dans les souterrains de la mine depuis le 24 mai, date à laquelle les quatre premiers ont été découverts.

Les espoirs de retrouver des survivants s’étaient déjà dissous à ce moment-là, car les équipes de secours n’avaient trouvé personne à l’intérieur d’une chambre dans laquelle il y avait eu une faible chance que les huit mineurs disparus qui n’avaient pas réussi à refaire surface aient cherché refuge.

« Après 66 jours de recherches, les huit mineurs qui ont disparu après les inondations (…) ont finalement tous été retrouvés morts », a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Les victimes étaient six ressortissants burkinabé, un tanzanien et un zambien.

La mine de Perkoa a été inondée après la chute inattendue de pluies torrentielles pendant la saison sèche de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Le gouvernement et la société canadienne Trevali ont ouvert des enquêtes sur l’incident.

(Reportage par Thiam Ndiga; Écriture par Sofia Christensen; Montage par Sandra Maler)

(([email protected];))

Les vues et opinions exprimées ici sont les vues et opinions de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Nasdaq, Inc.

nasdaq

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.