Politique

le gouvernement prêt à une remise de 30 cents par litre de carburant


Le ministre estime que dans certaines stations-service, le carburant pourrait être à « 1,5 euro », un seuil réclamé par Les Républicains.

Article écrit par

Publié

Temps de lecture : 1 minute.

Un nouveau geste sur le prix à la pompe ? Le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire s’est dit samedi 23 juillet favorable à une augmentation de la décote au litre sur le prix des carburants de 18 à 30 centimes. « La remise pourrait passer de 18 à 30 centimes d’euro en septembre, puis en octobre passer à 10 en novembre et 10 en décembre », a-t-il détaillé. Avec la remise de 20 centimes à la pompe annoncée vendredi par TotalEnergies, « vous auriez dans certaines stations-service en France un carburant à 1,5 euro »il a continué.

Le géant pétrolier a promis une ristourne à la pompe de 20 centimes le litre entre septembre et novembre (puis 10 centimes jusqu’à la fin de l’année), face à la menace brandie par les députés d’une taxe sur les « superprofits ».

Bruno Le Maire a également proposé aux députés LR la « report » l’allocation carburant transport (ICT), ciblée sur les gros usagers et les classes populaires, mais décriée par la droite, qui réclame une mesure « très répandu« . Bruno Le Maire a également évoqué une mesure spécifique pour « petites gares rurales », une disposition également réclamée par les LR. Ce dernier, satisfait de ces annonces qui font chuter le prix du carburant proche de 1,50 €, un seuil qu’ils réclamaient, ont retiré leurs amendements. Cela ouvre la voie à une adoption de la remise.



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page