Skip to content
Le footballeur laisse sa famille en larmes après son premier carton rouge (VIDEO)

Shoya Nakajima a été expulsé à peine 20 secondes après ses débuts avec l’équipe turque d’Antalyaspor

La famille du footballeur japonais Shoya Nakajima a fondu en larmes après avoir été expulsé seulement 20 secondes après avoir fait ses débuts en tant que remplaçant de l’équipe turque d’Antalyaspor en seconde période samedi.

Nakajima, une signature estivale de Porto, a été présenté au match de Super Lig avec son équipe à la traîne de ses rivaux Adana Demirspor par un but à zéro, l’ailier international 19 fois sélectionné étant chargé de tenter de débloquer ce qui s’était avéré être une ligne de fond persistante. jusqu’à l’heure de pointe.

Cependant, l’empressement du joueur de 28 ans à s’impliquer pourrait bien avoir été sa chute lorsque, sans avoir lui-même touché le ballon, il a tenté un tacle glissé risqué contre un joueur adverse près de la ligne de touche.

Les rediffusions ont montré que le Japonais s’était connecté à la cheville de son rival, le laissant dans un malaise évident sur le gazon, et a obligé l’arbitre du match à envoyer instantanément un carton jaune dans sa direction.

Le drame ne s’est pas arrêté là.

L’officiel du match a rapidement appris de son assistant que la faute était suffisamment importante pour nécessiter une deuxième visualisation sur un moniteur VAR – et cette preuve s’est avérée accablante pour Nakajima car son jaune a été mis à niveau vers le rouge.

Nakajima a immédiatement réagi à la situation avec un sourire, mais cela s’est rapidement transformé en une expression de choc alors que la gravité de la situation commençait à s’installer.

Mais si le joueur était stupéfait, sa famille l’était aussi, qui avait visité le stade pour assister aux débuts de Nakajima dans sa nouvelle équipe – sa mère semblant bouleversée par le développement alors que des larmes commençaient à couler sur ses joues.

Incroyablement, Nakajima était le troisième joueur à avoir été expulsé par l’arbitre heureux des cartes pendant le match. Son coéquipier Soner Aydogdu a reçu ses propres ordres de marche à la huitième minute, tandis que l’ancien défenseur international ukrainien Yaroslav Rakitskyi, qui a déménagé à Adana Demirspor après avoir quitté le Zenit Saint-Pétersbourg en mars, a également été envoyé pour un bain précoce dans une première colérique. demi.

Le renvoi de Nakajima s’est avéré trop lourd à supporter pour Antalyaspor, qui a fini par perdre le match par un score de 3-0.

Et même s’ils disent qu’on n’oublie jamais sa première fois, la star japonaise espère sûrement que son premier match pour son nouveau club s’effacera de sa mémoire avant longtemps.



RTEn

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.