Skip to content
le directeur du réseau pénitentiaire démis de ses fonctions – RT en français

Alexander Kalachnikov, chef du Service fédéral de l’exécution des peines russes, a été démis de ses fonctions. Selon une source d’Interfax, il s’agirait d’un non-lieu lié au scandale d’actes présumés de torture dans une prison du pays.

Le directeur du réseau pénitentiaire russe Alexander Kalachnikov a été démis de ses fonctions, en vertu d’un décret signé par le président Vladimir Poutine. Le général Arkady Gostev, vice-ministre de l’Intérieur, lui succède dans cette fonction.

Tel que rapporté par les médias russes Kommersant le 25 novembre, Alexander Kalachnikov travaillait dans les services de sécurité depuis 1987 et est devenu directeur du Service fédéral de l’exécution des peines en octobre 2019.

Selon une source citée par l’agence Interfax, le limogeage de Kalachnikov est lié à des abus présumés dans un centre de détention en Russie, dont la révélation avait suscité de vives réactions en octobre dernier.

Début octobre, l’ONG Gulagu.net a diffusé une vidéo qui aurait été tournée en février 2020 à l’hôpital de la prison de Saratov, dans laquelle un homme est vu attaché à un lit, le visage couvert et les jambes relevées alors qu’un groupe d’hommes l’agresse sexuellement. . L’ONG affirme également détenir plus de 1 000 vidéos montrant des actes de torture dans diverses prisons russes.

Depuis ces révélations, « 12 affaires pénales ont été engagées, 18 agents de la [département de la région de Saratov du Service fédéral de l’exécution des peines] ont été licenciés », selon Kommersant.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.