Skip to content
Le déficit budgétaire se resserre à 10,3 milliards fin avril

Le déficit budgétaire continue de se réduire. Il s’est, en effet, établi à 10,3 milliards de dirhams au cours des quatre premiers mois de cette année, compte tenu d’un solde positif de 21,3 milliards apuré par les comptes spéciaux du Trésor et des services des régies autonomes, contre un déficit du Trésor de 22,8 milliards à fin avril 2021. Et ce, suite à une hausse des recettes ordinaires bien plus rapide que celle des dépenses ordinaires. Les recettes ordinaires ont en effet augmenté de 19,4%, s’élevant à 96,72 milliards et les dépenses ordinaires de 10,4% à 101,7 milliards à fin avril dernier, selon le bulletin mensuel des statistiques des finances. édité par la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Sur la base de ces recettes encaissées et des dépenses émises, l’exécution de la loi de finances à fin avril fait ressortir un solde ordinaire négatif de 5 milliards contre un solde ordinaire négatif de 11,1 milliards un an auparavant.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.