Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Le CISSS-AT ouvre un premier service de garde en milieu de travail pour ses employés

Les employées et les médecins du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS-AT) de l’Abitibi-Témiscamingue ont désormais accès à des services de garde directement sur leur lieu de travail.

Une salle pouvant accueillir 12 enfants a ouvert ses portes il y a quelques semaines au Pavillon Youville, à Rouyn-Noranda. L’installation est affiliée au CPE Bonnaventure.

La direction du CISSS-AT a indiqué, en janvier dernier, vouloir offrir ce type d’installation dans toutes les MRC de la région, dans le cadre d’un projet pilote du ministère de la Famille qui facilite l’implantation de garderies subventionnées en milieu de travail.

Le manque de places en crèche constitue un véritable défi pour assurer l’attraction, la rétention et le retour des personnes après un congé parental.rapporte Sarah Charbonneau, adjointe au président-directeur général du CISSS-AT aux affaires publiques et aux relations avec les médias.

Autres projets en cours

Un projet similaire de 12 places est en développement au CLSC d’Amos.

Ce projet n’a pas encore démarré. Il y a un recrutement de gestionnaires de services de garde en milieu éducatif, nous invitons donc les gestionnaires de services de garde qui seraient intéressés à contacter le bureau coordonnateur.indique Mme Charbonneau.

À Val-d’Or, le CISSS-AT a offert un terrain au CPE de la Magie du rêve pour y construire un service de garde de 65 places, qui devrait pouvoir ouvrir à l’automne 2024.

Cette construction ne fait pas partie des six projets de CPE préfabriqués qui ont été abandonnés par le ministère de la Famille la semaine dernière.

Beaucoup de besoins

D’autres projets pourraient également voir le jour ailleurs dans la région. Par contre, l’accès aux places en garderie demeure un enjeu important pour le CISSS-AT.

Il existe également de nombreux besoins en matière de places pour bébés afin d’assurer un retour au travail après un congé parental. C’est quand même une excellente nouvelle, car nous ajoutons des disponibilités de places et nous répondons à certaines personnes. Mais cela ne répond certainement pas à tous les besoins et nous souhaitons rester innovants et travailler avec des partenaires pour trouver des solutions.mentionne Sarah Charbonneau.

canada-lapresse

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page