Nouvelles sportives

Le Chelsea FC augmente l’offre de Kounde à 55 millions de livres sterling dans le but de battre Barcelone au premier rang

C

helsea se rapproche du prix demandé par Séville pour Jules Kounde après avoir fait une offre améliorée de 55 millions de livres sterling pour le défenseur central.

Mais Chelsea fait toujours face à une forte concurrence de Barcelone, qui est prête à vendre une participation dans sa branche merchandising pour financer le déménagement du joueur de 23 ans.

Séville préférerait vendre à Chelsea plutôt qu’à Barcelone afin de ne pas renforcer un rival de la Liga.

Kounde a déjà convenu des conditions personnelles d’un contrat de cinq ans à Stamford Bridge, mais il n’a pas encore révélé sa préférence pour l’un de ses deux prétendants.

L’international français serait une signature majeure pour Thomas Tuchel alors qu’il cible deux autres défenseurs centraux après que Chelsea ait conclu un contrat de 33 millions de livres sterling pour Kalidou Koulibaly.

Chelsea reste également en pourparlers avec le Paris Saint-Germain sur un éventuel transfert de 50 millions de livres sterling pour Presnel Kimpembe.

Les arrivées de Kounde et Kimpembe pourraient permettre à Cesar Azpilicueta de s’installer à Barcelone, qui lui a déjà proposé un lucratif contrat de deux ans qu’il souhaite accepter.

Initialement, les Blues ont demandé des frais de 7 millions de livres sterling à Barcelone pour leur capitaine, mais cela pourrait être négocié avec le temps.

Marcos Alonso est également en pourparlers avec Barcelone, Tuchel étant intéressé par l’ajout d’un ailier au milieu de l’intérêt pour ses deux défenseurs espagnols.

Toute nouvelle signature dépendra des ventes de joueurs, Kepa Arrizabalaga suscitant désormais l’intérêt de Naples.

De plus, Chelsea devrait finaliser la signature de l’arrière latéral de 18 ans Zak Sturge de Brighton.


Sports standard En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page