Skip to content
Le chef du CIO commente la police française au milieu des inquiétudes des Jeux olympiques de Paris – RT Sport News


Thomas Bach pense que les officiers français ont retenu la leçon après le fiasco de la finale de la Ligue des champions

Le Comité international olympique (CIO) estime que les autorités de sécurité françaises ont tiré la leçon de l’échec de la gestion de la finale de l’UEFA Champions League cette année et peuvent faire confiance pour faire du bon travail aux Jeux olympiques de Paris 2024.

La police anti-émeute a gazé des supporters de football, y compris des femmes et des enfants, alors que la pièce maîtresse de la Ligue des champions de mai disputée par le Real Madrid et Liverpool à Paris a dû être retardée de plus d’une demi-heure, les supporters étant également victimes d’agressions armées près du Stade de France à plein- temps.

L’UEFA s’est ensuite excusée pour la débâcle, tandis que le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a été vivement critiqué pour avoir initialement tenté de rejeter la faute sur le contingent itinérant de Liverpool pour les ennuis.

Les autorités ont par la suite reconnu que des centaines de « délinquants » étaient à blâmer pour les scènes laides, avec un chef de la police de Paris qualifiant l’opération de sécurité de « échec » en raison à la fois de l’image de la France et des fans qui ont été lésés.


Selon le président du CIO, Thomas Bach, cependant, des leçons ont été tirées de la controverse et ont conduit son organe organisateur à en déduire qu’il faisait entièrement confiance aux chefs et officiers de sécurité français pour assurer la sécurité des Jeux de Paris 2024.

« Après un certain nombre de visites de consultation, de suivis… et d’autres conversations bilatérales, je peux dire que nous avons pleinement confiance dans les autorités de sécurité françaises », a-t-il ajouté. Bach a expliqué lors d’une conférence de presse en ligne vendredi.

« Ils ont tiré les bonnes conclusions des incidents survenus à l’occasion de la finale de la Ligue des champions et ils jouissent de toute notre confiance », Bach a ajouté.

Les Jeux de Paris débuteront le 26 juillet 2024, avec une cérémonie d’ouverture prévue sur les quais de Seine.

Avec 600 000 spectateurs attendus pour ce seul événement, une importante opération de sécurité devra être mise en place.

Après les attentats terroristes du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts, Paris reste en état d’alerte au milieu des craintes budgétaires.


Le chef du CIO commente la police française au milieu des inquiétudes des Jeux olympiques de Paris – RT Sport News

Il a été estimé que 7 000 agents seront nécessaires pour la cérémonie d’ouverture, ce qui s’avérera difficile car les sociétés de sécurité privées ont du mal à embaucher les 24 000 membres du personnel qu’elles estiment nécessaires pour les Jeux.

« Nous n’avons pas les chiffres » a admis Bernard Thibault, membre du comité d’organisation de Paris, à l’AFP au printemps.

« C’est clair et simple » a également expliqué une source policière haut placée au même média.

« Les 24 000 agents nécessaires aux Jeux n’existent pas et n’existeront jamais. L’armée sera appelée à faire le travail », il a prédit.

RTEn

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.