Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles

le bouclier tarifaire est la moins mauvaise des solutions, assure une étude


Baptiste Morin
modifié en

07:19, 18 novembre 2022

Quelle a été l’efficacité du bouclier des prix ? Au-delà des discours politiques, une étude signée par l’Institute of Public Policy vient répondre à cette question. Conclusion : le bouclier était la moins mauvaise des solutions à l’inflation, mais il a montré ses limites.

Le bouclier tarifaire adopté par l’Etat pour protéger au maximum les Français a-t-il vraiment été utile face à l’inflation ? Oui, affirme une étude de l’Institute of Public Policy. Sans cette protection de l’Etat, l’inflation aurait été de 7,5% en 2022 contre 6,4% estimé en fin d’année. « Cela a eu pour effet de réduire la spirale inflationniste, de réduire l’inflation dès le départ et donc les effets de chaîne dans l’économie qui auraient pu conduire à une inflation plus élevée », explique Antoine Bozio, directeur de l’Institut des politiques publiques.

Un bouclier cher et imprécis

L’institut note cependant deux limites : son coût, 110 milliards d’euros et son imprécision. Chiffres à l’appui, l’institut montre que l’inflation a pesé plus lourdement sur les 20% de Français les plus pauvres que sur les 20% les plus riches.

« Si on pouvait trouver un instrument qui a les mêmes propriétés que le bouclier tarifaire mais qui permettrait de mieux discriminer entre ceux qui sont capables de s’adapter et ceux qui n’en sont pas capables, on aurait un instrument plus efficace à moindre coût pour les finances publiques », a commenté Antoine Bozio. L’effet du bouclier sera encore plus net en 2023 selon l’IPP. Il devrait limiter l’inflation à 4,6% contre 6,4% en son absence.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page