Nouvelles

Le Barça de retour en force

Le club catalan a d’abord réussi à convaincre le Français Ousmane Dembélé de prolonger l’aventure avec les blaugrana.

Ce dernier, arrivé en 2017 au Barça, a longtemps refusé de prolonger son contrat et devait rejoindre le Paris Saint-Germain cet été.

Ensuite, il y a des joueurs comme Raphinha (Leeds United) et Robert Lewandowski (Bayern de Munich) qui viennent de s’engager respectivement pour des sommes de 76 et 59 millions de dollars canadiens.

Des transferts aux montants pharaoniques qui surprennent compte tenu des finances déficitaires du club, endetté à hauteur de plus de 650 millions de dollars, comme annoncé en juin dernier par le vice-président Eduard Romeu, qui a dû se débarrasser de Lionel Messi pour amorcer ce désendettement.

Cette politique n’est pas du tout du goût de ses concurrents européens, à l’image du Bayern Munich, qui n’a pas hésité à tacler le Barça et sa politique de recrutement à travers les propos de son entraîneur Julian Nagelsmann.

 » Barcelone est le seul club au monde qui n’a pas d’argent, mais qui achète tous les joueurs qu’il veut. Je ne sais pas comment ils font. C’est un peu bizarre, un peu fou. »

Une citation de Julian Nagelsmann, entraîneur-chef, Bayern Munich

Le FC Barcelone se défend en expliquant sa nouvelle santé financière avec de nouveaux accords financiers, comme l’accord avec Spotify qui lui rapporterait plus de 570 millions de dollars et le transfert d’une partie de ses droits télévisuels à la société Sixth Street.

Avec ce dernier accord, ce fonds d’investissement détiendra 25% des droits télévisuels de l’équipe de Xavi et rapportera au Barça plus de 500 millions de dollars sur l’exercice 2022-2023.

De quoi redonner espoir et soulagement aux supporters de ce club mythique, qui assistaient impuissants la saison dernière à la domination du Real Madrid, auréolé des titres de champion d’Espagne et de champion d’Europe.

canada

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page