L'Europe

Laurence Boone : « La Russie attaque nos systèmes démocratiques en jouant avec le prix du gaz

Sur fond de guerre en Ukraine, de flambée des prix et de crise énergétique, nous entendons aujourd’hui Laurence Boone, la nouvelle secrétaire d’Etat française chargée de l’Europe, qui affirme la nécessité pour les Européens de serrer les rangs.

Laurence Boone, secrétaire d’État à l’Europe, rend d’abord hommage à la reine Elizabeth II et partage sa tristesse et sa sympathie pour le peuple britannique et le Commonwealth : « La reine symbolise la force des institutions capables de rester responsables de l’unité du pays. ont un immense respect pour le dévouement de cette femme. Elle représente un ancrage dans les institutions qui permet à certains pays de traverser toutes les tempêtes ».

A propos du nouveau Premier ministre britannique, et des interrogations sur ses relations avec la France et l’Europe. Laurence Boone souligne que Liz Truss « fait face aux mêmes problèmes que nous : la guerre contre l’Ukraine, l’explosion de la facture énergétique et les tensions sociales que cela génère ». Comme d’autres Européens, elle aussi a dû prendre des mesures pour protéger son peuple.

De plus, explique-t-elle, « face à la Russie, le Royaume-Uni est avec nous au G7 pour soutenir militairement, économiquement, financièrement l’Ukraine dans les sanctions contre la Russie et dans la défense de la démocratie. Nous trouverons un terrain d’entente.

Mais le sujet brûlant en Europe, c’est la récession et la flambée des prix, notamment de l’énergie.

« La Russie attaque nos systèmes démographiques en jouant sur le prix du gaz », explique Laurence Boone. « Elle sait très bien ce qu’elle fait. Elle fait du yo-yo en augmentant le prix du gaz via Nord Stream pour nous pénaliser et plier notre peuple. C’est une guerre de son autocratie contre nos démocraties. »

Face à cette menace, la France, comme l’Europe, réagit en protégeant les populations : « Nous allons gagner cette guerre, nous allons utiliser le bouclier énergétique et faire en sorte que tout le monde ait de l’énergie cet hiver, affirme Laurence Boone. Nous devons accélérer la transition énergétique et sortir de notre dépendance vis-à-vis de la Russie. »

Par ailleurs, le sommet européen sur l’énergie du 9 septembre prévoit diverses solutions pour plafonner le prix du pétrole et du gaz ; ce qui réduirait également les revenus allant à la Russie.

Il est prévu de mutualiser les achats de gaz, avec une plateforme d’achat commune entre Européens, « ce qui permet d’être plus fort dans la négociation du prix et des quantités, souligne le ministre qui demande toutefois « à chacun de faire un effort », et poursuit : « L’objectif est que nous puissions tous utiliser l’électricité cet hiver, et nous devons réduire la consommation pour avoir un prix raisonnable.

Enfin, au sujet du risque extrémiste aux élections italiennes du 25 septembre, le secrétaire d’Etat déclare que « les institutions se tiendront et sauront travailler ensemble ».

Programme préparé par Isabelle Romero, Sophie Samaille et Perrine Desplats


France 24 Europe

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page