Bourse Entreprise

L’ancien site du Gosier dans le viseur d’un promoteur


Le site commercialement stratégique de l’ancien haut lieu de la vie nocturne de Trois-Rivières, la brasserie Le Gosier, est dans le viseur des promoteurs.

L’espace est inoccupé depuis l’incendie qui a complètement détruit l’établissement en 1995.

La holding Rubino et le groupe immobilier Werkliv s’apprêtent à y lancer la construction d’un immeuble de six étages qui abritera probablement des commerces au rez-de-chaussée et 92 logements locatifs.

L’investissement prévu est de 20 à 25 millions de dollars.

« Ce sera un bâtiment écoresponsable, le premier du genre à Trois-Rivières et en Mauricie », a déclaré Angelo Rubino.

Depuis l’incendie, trois ou quatre projets d’occupation du site avaient été discutés mais n’avaient jamais vu le jour.

Il faut dire que la question environnementale était un frein, puisque le site avait en partie été utilisé il y a un siècle pour enfouir différents types de matériaux et de produits.

Il semble que l’obstacle soit maintenant levé et qu’il soit possible d’avancer dans la construction après des mois et des années de démarches et de discussions avec le ministère de l’Environnement.

« Cela a pris du temps. Il devait répondre aux critères du ministère de l’Environnement. Mais nous sommes tous en ordre. Nous voulions nous assurer que le projet démarre du bon pied », ajoute l’un des partenaires de Holding Rubino.

Des travaux d’étude de sol ont été effectués ces derniers jours. Le développeur prévoit d’ouvrir le site prochainement.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page