Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
À la uneNouvelles

L’ancien officier Derek Chauvin, reconnu coupable du meurtre de George Floyd, a été poignardé en prison, selon une source de l’AP


Derek Chauvin, l’ancien policier de Minneapolis reconnu coupable du meurtre de George Floyd, a été poignardé par un autre détenu et grièvement blessé vendredi dans une prison fédérale de l’Arizona, a déclaré à l’Associated Press une personne proche du dossier.

L’attaque a eu lieu à l’établissement correctionnel fédéral de Tucson, une prison à sécurité moyenne en proie à des failles de sécurité et à un manque de personnel. La personne n’était pas autorisée à discuter publiquement des détails de l’attaque et a parlé à l’AP sous couvert d’anonymat.

Le Bureau des prisons a confirmé qu’une personne incarcérée avait été agressée au FCI Tucson vers 12h30, heure locale, vendredi. Dans un communiqué, l’agence a déclaré que les employés qui ont répondu ont contenu l’incident et pris des « mesures de sauvetage » avant que le détenu, qu’elle n’a pas nommé, ne soit emmené à l’hôpital pour un traitement et une évaluation plus approfondis.

Aucun employé n’a été blessé et le FBI a été informé, a indiqué le Bureau des prisons. Les visites dans cet établissement, qui compte environ 380 détenus, ont été suspendues.

Des messages sollicitant des commentaires ont été laissés aux avocats de Chauvin et au FBI.

L’attaque au couteau de Chauvin est la deuxième attaque très médiatisée contre un prisonnier fédéral au cours des cinq derniers mois. En juillet, le médecin du sport en disgrâce Larry Nassar a été poignardé par un codétenu dans un pénitencier fédéral de Floride.

Il s’agit également du deuxième incident majeur survenu à la prison fédérale de Tucson en un peu plus d’un an. En novembre 2022, un détenu du camp de détention à faible sécurité de l’établissement a sorti une arme à feu et a tenté de tirer dans la tête d’un visiteur. L’arme, que le détenu n’aurait pas dû avoir, a raté son coup et personne n’a été blessé.

Chauvin, 47 ans, a été envoyé au FCI Tucson depuis une prison d’État à sécurité maximale du Minnesota en août 2022 pour purger simultanément une peine fédérale de 21 ans pour violation des droits civils de Floyd et une peine d’État de 22 ans et demi pour meurtre au deuxième degré.

L’avocat de Chauvin, Eric Nelson, avait plaidé pour le maintenir hors de la population générale et des autres détenus, anticipant qu’il deviendrait une cible. Au Minnesota, Chauvin était principalement maintenu à l’isolement « en grande partie pour sa propre protection », a écrit Nelson dans des documents judiciaires l’année dernière.

La semaine dernière, la Cour suprême des États-Unis a rejeté l’appel de Chauvin contre sa condamnation pour meurtre. Par ailleurs, Chauvin tente de faire annuler son plaidoyer de culpabilité fédéral, affirmant que de nouvelles preuves montrent qu’il n’a pas causé la mort de Floyd.

Floyd, qui était noir, est décédé le 25 mai 2020, après que Chauvin, qui est blanc, lui a appuyé un genou sur le cou pendant 9 minutes et demie dans la rue devant un dépanneur où Floyd était soupçonné d’avoir tenté de faire passer un faux billet de 20 $.

Une vidéo de spectateur a capturé les cris atténués de Floyd : « Je ne peux pas respirer ». Sa mort a déclenché des manifestations dans le monde entier, dont certaines ont tourné à la violence, et ont forcé un pays à prendre des comptes face à la brutalité policière et au racisme.

Trois autres anciens officiers qui se trouvaient sur les lieux ont reçu des peines moindres au niveau de l’État et du gouvernement fédéral pour leur rôle dans la mort de Floyd.

L’attaque au couteau de Chauvin survient alors que le Bureau fédéral des prisons a fait l’objet d’une surveillance accrue ces dernières années à la suite du suicide en prison du riche financier Jeffrey Epstein en 2019. C’est un autre exemple de l’incapacité de l’agence à assurer la sécurité même de ses prisonniers les plus en vue après l’attaque au couteau de Nassar et celle de « Unabomber » Ted Kaczynski. suicide dans un centre médical fédéral en juin.

Une enquête en cours de l’AP a révélé des failles profondes et inédites au sein du Bureau of Prisons, la plus grande agence d’application de la loi du ministère de la Justice, avec plus de 30 000 employés, 158 000 détenus et un budget annuel d’environ 8 milliards de dollars.

Les reportages de l’AP ont révélé des abus sexuels généralisés et d’autres comportements criminels de la part du personnel, des dizaines d’évasions, des violences chroniques, des décès et de graves pénuries de personnel qui ont entravé les réponses aux urgences, notamment les agressions et les suicides de détenus.

La directrice du Bureau des prisons, Colette Peters, a été nommée l’année dernière pour réformer l’agence en proie à une crise. Elle s’est engagée à changer les pratiques d’embauche archaïques et à apporter une nouvelle transparence, tout en soulignant que la mission de l’agence est de « faire de bons voisins, pas de bons détenus ».

Témoignant devant la commission judiciaire du Sénat en septembre, Peters a vanté les mesures qu’elle avait prises pour rénover les prisons problématiques et renforcer les enquêtes sur les affaires internes. Ce mois-ci, elle a déclaré à un sous-comité judiciaire de la Chambre que les embauches s’étaient améliorées et que les nouvelles embauches dépassaient les départs à la retraite et autres départs.

Mais Peters a également irrité les législateurs qui ont déclaré qu’elle était revenue sur sa promesse d’être franche et ouverte avec eux. En septembre, les sénateurs l’ont réprimandée pour les avoir forcés à attendre plus d’un an pour obtenir des réponses à des questions écrites et pour avoir affirmé qu’elle ne pouvait pas répondre à des questions de base sur le fonctionnement de l’agence, comme le nombre d’agents correctionnels parmi son personnel.

__

Les rédacteurs d’Associated Press Amy Forliti à Minneapolis et Michael Balsamo à New York ont ​​contribué à ce rapport.

__

Suivez Michael Sisak sur x.com/mikesisak et envoyez des conseils confidentiels en visitant https://www.ap.org/tips/.

Gn En News

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page