Politique

l’achat de journées RTT adopté


Publié

Mise à jour

FRANCE 3

Article écrit par

l'achat de journées RTT adopté

S. Cimino, C. Méral, Ph. Maire, R. Torregrosa, D. Chevalier -France 3

France Télévisions

Vendredi 22 juillet, les députés ont voté la possibilité pour les entreprises de racheter des journées RTT à leurs salariés. Le rachat sera exonéré de taxes jusqu’à 7 500 euros.

Dans la nuit du vendredi 22 juillet au samedi 23 juillet, l’Assemblée nationale a adopté la possibilité pour les salariés de se faire racheter leurs jours de RTT non pris, sur la base d’un amendement porté par les Républicains. « L’idée c’est de permettre de convertir, de mettre ces RTT en monnaie d’achoppement et c’est vraiment une mesure de pouvoir d’achat« , a déclaré Véronique LouwagieDéputé (G / D) de l’Orne. Un dispositif que la majorité a limité dans le temps, entre le 1er janvier 2022 et le 31 décembre 2023. Le rachat sera exonéré d’impôts et de cotisations et tout plafonné à 7 500 euros.

Pour l’opposition, cet amendement est un moyen de contourner les augmentations de salaire, mais pas seulement. « Pour la majorité En Marche, c’est finalement casser tout ce qui permet aux travailleurs qui font des heures supplémentaires une protection et notamment un droit au repos« , estime Arthur Delaporte Député (PS/Nupes) du Calvados. Le rachat était déjà possible dans certaines entreprises, mais il était taxé. Cela se fera sur la base de faire du bénévolat salariés et sur l’acceptation de l’employeur.

Inscription à la Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

Inscription à la Newsletter

articles sur le même sujet

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page