Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

La Tour Occitanie pourra se passer de logement social, confirme le tribunal administratif


l’essentiel
La Cour administrative d’appel de Toulouse a confirmé la légalité de la modification du règlement d’urbanisme qui permet à la Tour Occitanie d’être exonérée de logement social. L’appel sur la légalité du permis de construire délivré pour le projet de gratte-ciel doit encore être examiné en janvier.

Il s’agit d’une nouvelle étape juridique favorable au projet de gratte-ciel de 150 m de haut qui sera construit entre la gare Matabiau et la Médiathèque José-Cabanis, en haut des avenues Jean-Jaurès à Toulouse. La cour administrative d’appel de Toulouse a confirmé, ce jeudi 9 novembre, l’arrêt du tribunal administratif de Toulouse qui avait validé la modification du règlement d’urbanisme permettant d’exonérer le projet de logements sociaux de la Tour Occitanie.

Des logements sociaux construits au Grand Matabiau

Les associations « Non au gratte-ciel toulousain », « Amis de la Terre Midi-Pyrénées » et « Droit au logement 31 » avaient fait appel de l’arrêt du tribunal administratif de Toulouse du 17 septembre 2021 rejetant leur demande d’annulation du délibéré. du 12 avril 2018, qui modifie le plan local d’urbanisme (PLU) de la ville de Toulouse. « Cette délibération prévoyait que dans le cadre de l’opération ToulouseEuroSudOuest (rebaptisée depuis Grand Matabiau quais d’Oc, ndlr), le respect de la norme de production de logements sociaux sera évalué à l’échelle globale de l’opération, et non plus dans celui de l’unité foncière ou de la construction », rappelle en substance le tribunal administratif.

Sans abus de pouvoir, selon la Cour

La Cour, à l’instar du juge administratif de première instance, et suivant l’avis du rapporteur public, a estimé que cette modification du PLU « n’a pas pour conséquence de modifier les modalités de calcul pour déterminer le nombre de logements sociaux qui seront créés.  » d’autant que les logements sociaux qui ne seront pas intégrés à la tour seront construits sur le reste du territoire du Grand Matabiau quais d’Oc. Philippe Journo, président de la Cie de Phalsbourg, promoteur du gratte-ciel, a promis de construire des logements sociaux sur les quais d’Oc du Grand Matabiau, dans un complexe conçu par Daniel Libeskind, le même architecte à l’origine du projet de gratte-ciel.

La Cour a également rejeté le détournement de pouvoir invoqué par la défense des trois associations, estimant que « les auteurs de la modification critiquée n’ont pas agi dans un but étranger à l’intérêt général ».

La déception des opposants, un dernier recours en janvier

« Nous sommes déçus », a réagi Richard Mebaoudj, porte-parole de « Non au gratte-ciel toulousain », « nous avons notre deuxième recours, le plus important, pour l’annulation du permis de construire accordé à la tour, qui sera jugé en instance. janvier » par la Cour administrative d’appel de Toulouse.

Toutefois, le suspens demeure avec cet arrêt de la Cour, qui aura le dernier mot au moment de statuer sur cet ultime recours contre la construction du projet de gratte-ciel de hauteur inconnue dans le ciel de Toulouse.


Gn fr loc

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page