Skip to content
La table est mise pour le camp des Alouettes


À la veille de l’ouverture du camp d’entraînement des Alouettes de Montréal qui débutera dimanche à Trois-Rivières, l’organisation s’attend à plusieurs batailles enflammées. Ce sont 95 joueurs qui vont tenter de se tailler une place dans la formation.

• Lisez aussi : Alouettes de Montréal : « Plusieurs jeunes de grande qualité » -Khari Jones

« Je ne fais pas référence à la position de départ, mais il va y avoir des batailles de quart-arrière dans notre équipe », a déclaré samedi le directeur général Danny Maciocia. Nous avons cinq bons quarts dont trois ont de l’expérience dans la Ligue canadienne de football [en Vernon Adams, Trevor Harris et Dominique Davis]. »

Davis Alexander et Ben Holmes tenteront de déloger les vétérans.

Défensivement, Maciocia est particulièrement enthousiaste vis-à-vis de ses troupes.

« Nous avons de jeunes arrières défensifs et des joueurs qui ont joué dans la NFL », a-t-il déclaré. Nous avons passé beaucoup de temps à les convaincre de venir avec nous […]. J’ai hâte de voir notre ligne défensive performer. Nous avons de bons athlètes qui peuvent jouer à l’intérieur ou à l’extérieur de la ligne.

Joueurs canadiens

Le directeur général croit que son équipe saura se démarquer par la qualité de ses joueurs canadiens. Le principal intéressé a également été très actif lors du dernier repêchage en réalisant une transaction pour repêcher le secondeur Tyrell Richards de l’Université de Syracuse en première place. Les Alouettes ont également sélectionné le receveur Tyson Philpot avec la neuvième sélection au total.

« Notre contenu canadien sera notre force », a déclaré Maciocia. Il y a 21 joueurs canadiens en uniforme, dont sept partants. On va jouer avec huit partants canadiens, c’est sûr, et peut-être neuf. C’est une flexibilité que nous n’avions pas l’an dernier. Nous nous sommes beaucoup améliorés. »

Le risque de grève qui pèse sur la LCF n’inquiète pas Maciocia. Il pense qu’un accord sera trouvé sous peu.

Installations de Trois-Rivières

Les Alouettes s’entraîneront au Cégep de Trois-Rivières, sur le terrain Diablos, jusqu’à la fin mai, avant d’affronter les Tiger-Cats à Hamilton le 28 mai, dans un match préparatoire. Le directeur général des Alouettes a vanté les installations des Trois-Rivières qui seront utiles pour toute la logistique d’un camp.

« Nous ne manquons absolument de rien, tant sur le terrain qu’à l’extérieur avec les salles de réunion ou les résidences de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), a salué Danny Maciocia. J’ai beaucoup de questions sur le terrain, mais je n’ai pas de questions en dehors du terrain. »

« Nous serons ouverts et disponibles pour discuter avec les supporters qui viendront prendre le temps de nous voir, a déclaré Maciocia. […]. L’équipe leur appartient et ce sera une belle expérience de partager cela avec eux.

Les fans pourront assister aux entraînements. Le premier entraînement est prévu dimanche à 8h30



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.