Nouvelles du monde

La Russie annonce un plan pour le marché obligataire

Le ministère des Finances a déclaré qu’il émettrait de la dette en rouble en septembre avec une offre « limitée »

Le ministère russe des Finances a annoncé un retour sur le marché de la dette publique en mettant en vente un nombre limité d’OFZ, des obligations souveraines russes, en septembre, a déclaré jeudi le vice-ministre des Finances Timur Maksimov à l’agence de presse Prime.

« Nous pensons que dans la seconde quinzaine de septembre, après que le gouvernement aura approuvé les projets [of the Russian budget for 2023-2025] et les soumet à la Douma d’État, nous pouvons entrer sur le marché avec quelques volumes,», a déclaré Maksimov, répondant à une question sur les projets du ministère en matière de prêts intérieurs.

Selon le responsable, la première offre d’obligations sera relativement petite, de 10 à 30 milliards de roubles (175 à 500 millions de dollars), de sorte que le changement soudain ne « surprendra » pas le marché.

« Au début, il y aura des volumes très limités, juste pour que la rentrée se fasse en douceur, pour ne choquer personne avec ce programme», a expliqué le sous-ministre, notant que les volumes définitifs seront décidés après que le ministère aura rencontré les investisseurs pour évaluer leur appétit.

LIRE LA SUITE: La valeur des titres russes gelés par l’UE est révélée

Selon Maksimov, le ministère des Finances avait initialement un programme d’emprunt très ambitieux pour l’année en cours, « 80 milliards de roubles (1,4 milliard de dollars) étaient censés sortir chaque semaine.» Cependant, la situation a changé lorsque la Russie a commencé son opération militaire en Ukraine. Le ministère des Finances a négocié pour la dernière fois des OFZ lors d’une vente aux enchères le 9 février.

Pour plus d’histoires sur l’économie et la finance, visitez la section commerciale de RT

RTEn

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page