Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

La production de pétrole de l’OPEP chute en novembre après la réduction annoncée – enquête


Par Alex Lawler

LONDRES, 30 novembre (Reuters)La production de pétrole de l’OPEP a chuté en novembre, sous l’impulsion de l’Arabie saoudite, premier exportateur, et d’autres membres du Golfe, après que l’alliance élargie de l’OPEP+ s’est engagée à réduire considérablement la production pour soutenir le marché dans un contexte de détérioration des perspectives économiques, selon une enquête de Reuters publiée mercredi.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a pompé 29,01 millions de barils par jour (bpj) ce mois-ci, selon l’enquête, en baisse de 710 000 bpj par rapport à octobre. En septembre, la production de l’OPEP était la plus élevée depuis 2020. PRODN-TOTAL

L’OPEP et ses alliés, connus sous le nom d’OPEP+, ont augmenté la production pendant la majeure partie de 2022 alors que la demande se redressait. Pour novembre, les prix du pétrole s’affaiblissant dans un contexte de crainte de récession, le groupe a effectué sa plus forte réduction depuis les premiers jours de la pandémie de COVID-19 en 2020.

Leur décision de novembre a appelé à une réduction de 2 millions de bpj dans l’objectif de production de l’OPEP+, dont environ 1,27 million de bpj devaient provenir des 10 pays participants de l’OPEP.

La production a été inférieure aux quantités ciblées car de nombreux producteurs – notamment l’Angola et le Nigeria – n’ont pas la capacité de pomper davantage en raison d’investissements insuffisants et, dans le cas du Nigeria, du vol de pétrole brut.

La production des 10 membres a chuté de 720 000 bpj d’un mois sur l’autre, selon l’enquête, laissant la production réelle de 800 000 bpj en dessous de l’objectif de production du groupe en novembre. Le déficit en octobre était de 1,36 million de bpj.

En raison d’une production inférieure à l’objectif, l’OPEP a dépassé ses promesses de réduction avec un taux de conformité de 163% en novembre, selon l’enquête.

L’OPEP + se réunit virtuellement dimanche pour revoir sa politique de sortie et ne devrait apporter aucun changement.

COUPE SAOUDITE

En novembre, l’Arabie saoudite a réduit sa production de 500 000 bpj par rapport à octobre, selon l’enquête, la quasi-totalité du montant promis. Les Émirats arabes unis et le Koweït ont fait les deuxièmes plus gros freins.

L’Algérie a coupé environ la moitié du montant promis et l’Iraq, deuxième producteur de l’OPEP qui a réclamé son quota à augmentera à peine baissé la production en novembre, selon l’enquête.

L’Angola et le Nigéria ont chacun augmenté leur production en novembre, mais tous deux pompent bien en deçà de leurs quotas, selon l’enquête. Le Nigeria a affiché la plus forte augmentation de l’OPEP, aidé par la hausse des exportations de brut Forcados.

Il y a eu peu de changement dans la production en Libye, en Iran et au Venezuela, qui sont tous exemptés des réductions de production de l’OPEP.

L’enquête Reuters vise à suivre l’approvisionnement du marché. Il est basé sur des données d’expédition fournies par des sources externes, des données sur les flux de Refinitiv Eikon, des informations provenant de trackers de pétroliers tels que Petro-Logistics et des informations fournies par des sources au sein de compagnies pétrolières, de l’OPEP et de consultants.

TABLEAU-La production de pétrole de l’OPEP chute de 710 000 bpj en novembre – enquête

(Édité par Alexander Smith)

((alex.lawler@thomsonreuters.com ; +44 207 542 4087; Messagerie Reuters : alex.lawler.reuters.com@reuters.net))

Les vues et opinions exprimées ici sont les vues et opinions de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Nasdaq, Inc.

nasdaq

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page