Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

La police d’Edmonton cherche d’autres victimes d’un homme accusé de pédophilie


Les enquêteurs de l’Internet Child Exploitation Unit (ICE) affirment avoir des raisons de croire qu’Imesh Ratnayake aurait fait une centaine de victimes de plus que les 6 jeunes victimes pour lesquelles il fait l’objet de poursuites pénales.

Le sergent Kerry Shima de l’Internet Child Exploitation Unit (ICE) invite les parents de la grande région d’Edmonton à discuter avec leurs enfants d’une éventuelle interaction entre eux et Imesh Ratnayak.

Photo : Radio-Canada / Charles Delisle

Nous avons découvert des milliers de vidéos et d’images qui décrivent plus d’une centaine de victimes potentielles supplémentaires.dit le sergent Kerry Shima, duICE.

En juillet, Imesh Ratnayake, un résident de la région de Morinville au nord d’Edmonton, a été accusé d’avoir leurré et agressé sexuellement six enfants, mais a ensuite été libéré sous conditions.

Le 9 décembre, il a été de nouveau arrêté et fait maintenant face à 18 chefs d’accusation supplémentaires après une enquête plus approfondie. Il est également accusé de ne pas avoir respecté les conditions de sa libération.ajoute le sergent Kerry Shima.

L’enquête sur Imesh Ratnayake a évolué depuis sa première arrestation l’été dernierprécise le sergent de laICE.

L’accusé aurait utilisé plusieurs profils sur les réseaux sociaux tels que Snapchat et pourrait être connu de ses victimes sous des pseudonymes tels que : islandauce0129, monked.ruffymattwintoni.

Le sergent Kerry Shima a déclaré que le modus operandi de l’accusé consistait à attirer les adolescents dans le vapotage et d’autres substances, telles que la marijuana et l’alcool.

Aucune des accusations n’a encore été prouvée devant les tribunaux.

Identifier les victimes potentielles

La police invite les parents de la grande région d’Edmonton à discuter de la situation avec leurs enfants.

Peut-être qu’ils [les enfants] est entré en possession d’alcool ou a été trouvé avec de la marijuana ou du tabac ou quelque chose comme ça, mais les parents ne savent pas vraiment d’où ça vientconseille Kerry Shima.

Nous voulons que les parents de la région d’Edmonton discutent de cette question avec leurs enfants pour déterminer s’ils ont contacté ou rencontré Imesh Ratnayakeil ajoute.

La police demande à toute personne ayant des informations sur cette enquête de contacter son service de police local, le service de police d’Edmonton ou, de manière anonyme, Échec au crime.

Imesh Ratnayake est en détention provisoire dans l’attente de sa comparution devant le tribunal.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page