Nouvelles locales

La NFL veut suspendre Deshaun Watson pour un an


La NFL considère que le « comportement prédateur flagrant » du quart-arrière des Cleveland Browns Deshaun Watson mérite une suspension d’une saison.

• Lisez aussi : Deshaun Watson suspendu : la NFL va faire appel

• Lisez aussi : NFL : six matchs de suspension pour Deshaun Watson

C’est du moins l’avis du commissaire Roger Goodell. Le circuit a récemment fait appel de la décision de la juge Sue L. Robinson, qui recommandait une suspension de six matchs. Son enquête avait mis en lumière le comportement sexuel inapproprié de l’athlète.

L’ancien procureur général du New Jersey, Peter C. Harvey, rendra le verdict final après avoir entendu les arguments de chacun.

« Nous avons vu les preuves », a déclaré Goodell mardi, selon le NFL Network. [La juge Sue L. Robinson] était très clair sur la preuve. Il y a eu de multiples violations ; ils étaient flagrants et c’était un comportement prédateur. Ce sont des choses que nous avons toujours pensé qu’il était important pour nous d’aborder de manière responsable.

Un droit

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait fait appel de la décision initiale, Goodell a simplement répondu que c’était un droit de la ligue.

« Comme vous le savez, ce droit fait partie de la convention collective, a-t-il soutenu. L’une ou l’autre des parties peut certainement contester et faire appel. Nous avons donc décidé que c’était la bonne chose à faire.

Watson a été accusé par de nombreuses femmes d’avoir commis des actes sexuels inappropriés lors de séances de massage. Alors qu’il a évité des accusations criminelles, il a été la cible de 24 poursuites civiles, dont 23 ont été réglées à l’amiable.

Watson a été acquis cette année par les Browns des Houston Texans. Il a depuis accepté une prolongation de contrat de 230 millions de dollars sur cinq ans. En quatre saisons dans la NFL – toutes avec Houston – il a complété 67,8% de ses passes pour 14 539 verges, 104 touchés et 36 interceptions. Il a été invité trois fois au Pro Bowl.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page