Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

La grande soirée des clubs français réduit l’avance des Pays-Bas à…0,003 point.


Les clubs français participant aux compétitions européennes ont rendu ce jeudi une copie quasi parfaite. Résultat : la France est à la traîne des Pays-Bas au très important indice UEFA et devrait logiquement retrouver sa 5ème place dans deux semaines.

Comme sont loin les automnes où « jeudi » rimait avec « ennui » ! La très bonne saison des clubs français participant à la Ligue Europa (Marseille, Toulouse, Rennes) et à la Ligue Europa Conférence (Lille) fait grimper l’indice UEFA français plus vite que la marée du Mont-Saint-Michel.

Lancée dans un face-à-face crucial avec les Pays-Bas, la France est littéralement tombée sur son rival batave en début de saison, en grande partie grâce aux excellents résultats de ses « clubs du jeudi », auteurs cette semaine d’un succès très rare en Europe. . Ligue qui compense les deux défaites de Lens et du PSG en Ligue des Champions.

Au match nul de Lille s’ajoutent les victoires de Rennes face au Panathinaikos (3-1), de Marseille face à l’AEK Athènes (0-2) et surtout le bel exploit de Toulouse, qui a battu l’ogre Liverpool (3-2). Bratislava (1-1) en Ligue Europa Conférence. Cette belle après-midi permet à la France d’ajouter 1.167 points à son épargne, pour un total de 57.497.

0,003 points de retard…

Côté hollandais, la soupe n’est pas terrible. Défait à domicile par Brighton (0-2), l’Ajax ne met plus un pied devant l’autre et est quasiment éliminé de la Ligue Europa (4e avec 2 points). La situation n’est pas meilleure pour l’AZ Alkmaar, défait sur la pelouse d’Aston Villa ce jeudi (2-1) en Ligue Europa Conférence et qui occupe également la dernière place de son groupe (4e avec 3 points), loin d’une éventuelle qualification. Zéro point donc pour les Pays-Bas ce jeudi, qui maintiennent ainsi leur indice de 57.500.

La France a ainsi rattrapé la quasi-totalité de son écart par rapport à son rival néerlandais, qui n’a désormais plus que… 0,003 point d’avance. Pas même l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette. Et la situation ne risque pas de s’améliorer pour les Néerlandais, puisque leurs deux représentants de jeudi ne sont même pas en mesure d’être transférés en Ligue Europa Conférence (comme le sont les troisièmes des groupes de la Ligue Europa) et, par conséquent, ils pourraient voir leur saison européenne. se termine avant Noël. De leur côté, les clubs français peuvent raisonnablement s’attendre au printemps, ce qui leur offrirait d’autres opportunités d’augmenter le total national.

Les clubs néerlandais en mode survie

Les espoirs néerlandais résident davantage en Ligue des champions, où le Feyenoord Rotterdam (3e du groupe E avec 6 points) et surtout le PSV Eindhoven (2e du groupe B avec 5 points) sont toujours en course pour se qualifier pour les huitièmes de finale ou à au moins être transféré en Ligue Europa. Mais la faiblesse numérique du contingent néerlandais (quatre clubs en lice, dont deux en mauvais état) sera un sérieux obstacle face au groupe groupé des clubs français, qui pourraient encore se retrouver à six après l’hiver.

D’ici là, tout porte à croire que l’indice français aura pris la tête, plaçant la Ligue 1 dans une situation idéale pour conserver ses quatre billets pour l’édition 2024-2025 de la Ligue des Champions (trois places directes plus une place pour les playoffs). offs). .

Articles principaux


Gn fr Sport

Eleon Lass

Eleanor - 28 years I have 5 years experience in journalism, and I care about news, celebrity news, technical news, as well as fashion, and was published in many international electronic magazines, and I live in Paris - France, and you can write to me: eleanor@newstoday.fr
Bouton retour en haut de la page