Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

La France organise les premières grèves nationales depuis l’échec des manifestations sur les retraites

Les principaux syndicats français représentant les travailleurs des secteurs des transports, de l’éducation et de la santé font grève vendredi pour protester contre les mesures d’austérité et exiger une augmentation des salaires et l’égalité des sexes.

Publié le:

1 minute

La France a connu un important mouvement de grève intersyndicale de janvier à mai pour lutter contre la réforme des retraites du gouvernement, mais sans succès.

L’action de vendredi verra les enseignants des écoles primaires et les travailleurs des transports – y compris ceux de l’aviation civile – débrayer.

Des perturbations de vol importantes sont attendues dans les aéroports de France, alors que certains contrôleurs aériens se joignent à la grève.

Les autorités aéronautiques s’attendent à ce que 40 pour cent des vols soient annulés à l’aéroport d’Orly à Paris, 20 pour cent à Marseille et 15 pour cent à l’aéroport plus petit de Beviens, près de Paris.

Les perturbations des vols pourraient se prolonger jusqu’à samedi matin.


Dans le même temps, des perturbations dans le transport ferroviaire régional et interurbain sont attendues, au moins trois syndicats ferroviaires exhortant le personnel à quitter son travail.

La société nationale de services ferroviaires SNCF prévoit que les trains TGV à grande vitesse fonctionneront pour l’essentiel normalement.

Le secteur de la production d’énergie sera également touché par la grève des travailleurs de la compagnie d’électricité EDF. Les précédentes actions revendicatives chez EDF ont entraîné des coupures de courant de plusieurs gigawatts dans les centrales nucléaires et hydroélectriques.

« Black Friday » pour les médecins privés

Par coïncidence, les médecins privés ont appelé à une grève distincte vendredi, en prévision de nouvelles négociations sur les prix et de l’examen d’un projet de loi sur la question au Sénat.

Baptisée Black Friday, cette action vise à envoyer un « signal fort » aux autorités, ont indiqué les organisateurs, ajoutant que la grève serait reconduite.

Les consultations médicales ont été annulées et les soins d’urgence transférés vers les hôpitaux publics.

Les syndicats espèrent un turnover important pour démontrer que sans les médecins libéraux, qui représentent environ 10 pour cent des effectifs, le système de santé français serait en difficulté.

(avec fils de presse)



New Grb2

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page