Nouvelles sportives

La coureuse de haies australienne Liz Clay manquera probablement les Jeux du Commonwealth après une lourde chute lors de la manche des championnats du monde


La coureuse de haies classée n ° 1 d’AtjetAustralia, Liz Clay, pourrait être forcée de ne pas participer aux Jeux du Commonwealth après avoir subi une lourde chute dans les manches du 100 m haies aux Championnats du monde d’athlétisme en Oregon.

Clay était sur la bonne voie pour se classer troisième et se qualifier pour la finale, avant de franchir le septième obstacle et de s’écraser dramatiquement au sol.

La jeune femme de 27 ans a été assistée hors piste par du personnel médical et devrait subir des analyses du pied gauche pour déterminer l’étendue de sa blessure.

LIRE LA SUITE: La dure vérité de Bellamy sur la saison de naufrage de Storm

LIRE LA SUITE: La star de Penrith subit une blessure d’horreur après un vilain coup

LIRE LA SUITE: Jubilant Jamarra scelle un thriller contre les démons

Mais avec les premières manches du 100 m haies aux Jeux du Commonwealth de Birmingham à seulement 13 jours, Clay est dans une course contre la montre pour être prêt pour la compétition.

Les compatriotes Michelle Jenneke et Celeste Mucci se sont qualifiées pour les demi-finales, Jenneke étant particulièrement impressionnante.

Avec un temps impressionnant de 12,84 secondes dans un vent de face, la Queenslander a réalisé son meilleur temps en sept ans – à seulement 0,02 seconde de son meilleur record en carrière en 2015.

« Je suis ravi de ça », a déclaré Jenneke par la suite.

« Je suis venu dans ces championnats avec un seul objectif réel et c’est d’exécuter un PB. Je n’ai pas tout à fait compris cela aujourd’hui, mais pour être si proche – je pense que mon PB était avec un vent arrière de 1,2, et aujourd’hui était dans un petit vent de face – Je suis vraiment fier de ce que j’ai accompli. »

L’ancien heptathlète Mucci a enregistré 13,01 secondes pour verrouiller la deuxième place de qualification non automatique.

Pendant ce temps, après avoir battu un nouveau record australien il y a moins d’une quinzaine de jours, Brooke Buschkuehl n’a tenté qu’une seule tentative pour se qualifier pour la finale du saut en longueur.

Avec un saut de 6,76 mètres, Buschkuehl a franchi la marque de qualification automatique dès son premier essai.

« Je suis évidemment ravi. Normalement, c’est moi qui attends en croisant les doigts, me demandant si mon saut est suffisant pour arriver en finale, mais je n’aurais pas pu mieux faire en obtenant la qualification automatique lors de mon premier sauter », dit-elle.

« Le saut que j’ai monté n’avait rien de spécial donc si je peux me détendre là-bas demain, les gros sauts viendront. »

Nerveuse sur la piste et jusqu’à son atterrissage, Buschkuehl a déclaré que ses émotions se reflétaient dans son saut, reconnaissant qu’il y avait beaucoup plus à venir alors qu’elle traquait une médaille pour l’Australie.

Plus tôt, le dynamo australien du demi-fond Peter Bol s’est classé septième dans sa finale très attendue du 800 m.

Après une demi-finale difficile, l’Australien de l’Ouest espérait tirer parti de sa performance, mais cela n’a pas suffi puisque Bol a terminé à un peu plus de deux secondes du vainqueur en 1:45.49.

Bol a pris un bon départ dans sa course en se dirigeant vers l’avant du peloton, mais a été englouti par le peloton empilé à la cloche et n’a pas pu retrouver son chemin vers la course aux médailles.

Le joueur de 28 ans aura une autre chance de remporter une médaille pour l’Australie lorsqu’il prendra la piste aux Jeux du Commonwealth la semaine prochaine.

Pour une dose quotidienne du meilleur de l’actualité et du contenu exclusif de Wide World of Sports, abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici!

Sports Grp1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page