Skip to content
La Belgique entre dans un « lockdown light » de trois semaines

La Belgique doit entrer dans une «lumière de verrouillage» de trois semaines, à la suite d’une réunion des gouvernements fédéral et régionaux vendredi (26 novembre).

« Nous devons admettre que nous avons été pris en embuscade par le virus et que la situation est bien plus grave qu’il y a quelques semaines », a déclaré le Premier ministre belge Alexander De Croo lors d’une conférence de presse à l’heure du déjeuner.

De Croo a ajouté que « la pression sur nos hôpitaux augmente sérieusement et que la situation n’est pas tenable. Nous devons agir maintenant ».

Le comité belge de concertation des gouvernements fédéral et régionaux a décidé que la vie sociale sera restreinte de diverses manières au cours des trois prochaines semaines.

Les discothèques seront fermées et les concerts en salle où les gens ne sont pas assis seront annulés. Cette mesure entrera en vigueur lundi (29 novembre).

Les bars, restaurants et night-shops devront fermer leurs portes à 23h. Le nombre de personnes sur une table dans les restaurants sera limité à six, sauf pour les familles de plus de six personnes. Ces mesures entreront en vigueur samedi (27 novembre).

Les fêtes privées seront interdites, à l’exception des mariages et des funérailles. Cependant, il est toujours permis d’avoir des invités à la maison.

Au travail et à l’école, en revanche, il n’y a pas de restrictions améliorées. Le dernier comité a décidé que le télétravail était obligatoire quatre jours par semaine et que les gens ne pouvaient se rendre au bureau qu’un jour par semaine.

Les écoles resteront ouvertes, tout comme les universités.

De Croo a réitéré que ces « mesures n’auront de sens que si tout le monde les suit ».

Le comité a décidé d’accélérer la campagne de vaccination. Les gouvernements régionaux organiseront des centres de test où les gens pourront se faire tester gratuitement.

Le comité a décidé de se réunir d’urgence après que les hôpitaux et les médecins ont déclaré qu’ils ne pouvaient plus gérer la situation. Du 16 au 22 novembre, en moyenne 16 100 personnes ont été testées positives au Covid quotidiennement. Le 22 novembre, ce nombre était déjà de 25 365 .

Actuellement, 669 lits de soins intensifs sont remplis de patients Covid, bien au-delà du seuil d’urgence de 500, et dans le pire des cas, 1 250 lits de soins intensifs, une capacité maximale, seraient remplis d’ici Noël.

La Belgique n’a pas été en mesure d’organiser le déploiement du booster jab à temps pour empêcher la quatrième vague. De Croo a annoncé que samedi (27 novembre) un plan serait élaboré pour accélérer le jab de rappel pour chaque adulte.

Avant la rencontre des gouvernements belges, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé que le bloc prendrait l’initiative de bloquer tous les voyages aériens en provenance d’Afrique australe, où une nouvelle variante de Covid-19 a été découverte.

euobserver-neweurope

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.